Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Léna Situations refuse une invitation du gouvernement et s'explique

Léna Situations refuse une invitation du gouvernement et s'explique
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Léna Situations (Léna Mahfouf) lors du photocall de la soirée de clôture de la 2ème édition du "Canneseries" au palais des Festivals à Cannes, France. © Rachid Bellak/Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Léna Situations (Léna Mahfouf) lors du photocall de la soirée de clôture de la 2ème édition du "Canneseries" au palais des Festivals à Cannes, France. © Rachid Bellak/Bestimage
Le 25 octobre 2020, Léna Situations a expliqué avoir décliné une proposition du gouvernement, qui l'invitait à évoquer les dangers de la crise sanitaire. Ne se sentant "pas légitime", l'influenceuse de 22 ans a préféré laisser la place aux autres.

Léna Situations ne compte pas collaborer avec le gouvernement, en tous cas pour l'instant. L'auteure et influenceuse qui cartonne vient de démentir une information du Journal du Dimanche. L'hebdomadaire expliquait qu'elle était au casting d'un "rendez-vous mensuel de discussion sur l'actualité, à l'Élysée, avec des influenceurs", dans l'idée de faire de prévention sur la crise du Covid-19 et de les appeler à limiter les contacts. Plusieurs noms étaient cités, de Paolalct, à EnjoyPhoenix, pour cette initiative du porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

"J'ai reçu cette invitation du gouvernement il y a deux jours, mais je n'ai jamais accepté. Un peu étonnée de voir ce titre du coup. N'y voyez aucune prétention, je pense que ça peut être un évènement très intéressant pour répondre aux questions des plus jeunes sur l'épidémie. Pour l'instant, je ne me sens pas assez préparée ni légitime pour le faire bien en si peu de temps", a-t-elle expliqué sur Twitter, le dimanche 25 octobre 2020.

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement fait appel à des influenceurs pour plaider sa cause. En juin 2019, EnjoyPhoenix était au côté de Brigitte Macron afin de lutter contre le harcèlement scolaire. Tibo InShape a déjà vanté les mérites du service national universel (SNU), notamment avec Gabriel Attal, de surveillant de prison ou encore, de la gendarmerie. Le youtubeur fitness et Sundy Jules avaient été recrutés par le président afin de faire la promotion du SNU.

Les youtubeurs Julien Ménielle (Dans ton corps) et Bruce Benamran (e-penser) avaient déjà fait des vidéos afin de déconstruire de fausses informations au sujet des vaccins. "Beaucoup d'idées reçues circulaient en ligne. L'idée d'avoir recours aux youtubeurs nous semblait nécessaire et complémentaire pour toucher un public qu'on ne parvenait pas à toucher", avait alors justifié l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn auprès de 20 Minutes. Une stratégie payante qu'ils tentent donc de reproduire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image