Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Lorie "en colère" : Son appel à Emmanuel Macron pour la congélation d'ovocytes

Lorie "en colère" : Son appel à Emmanuel Macron pour la congélation d'ovocytes
Couverture du livre de Lorie "Les choses de ma vie"
10 photos
Lancer le diaporama
Atteinte d'endométriose, Lorie Pester a décidé de faire congeler ses ovocytes à l'étranger, dans l'espoir de devenir mère un jour. Problème, cette pratique en France est interdite. L'actrice de "Demain nous appartient" (TF1) a interpellé le président de la République, Emmanuel Macron.

En septembre 2018, Lorie Pester révélait être atteinte d'endométriose, une maladie qui provoque de très fortes douleurs et engendre des problèmes de fertilité. Ne voulant plus s'en cacher, la comédienne de Demain nous appartient (TF1) a décidé de parler de son combat dans son autobiographie baptisée Les Choses de ma vie (éditions Ipanema), sortie le 4 octobre dernier.

La chanteuse de 36 ans ne s'est pas arrêtée là ! Comme elle souhaite absolument devenir maman, elle s'est envolée pour l'Espagne afin de congeler ses ovocytes. Lorie Pester n'a pas pu le faire en France car cela n'est pas encore autorisé pour toutes les femmes. Une situation qui agace de plus en plus la jeune femme. Afin de faire bouger les choses, elle a écrit une longue lettre (publiée sur le site Huffington Post) qui s'adresse directement au président de la République Emmanuel Macron.

"Je souffre d'endométriose mais pas assez sévèrement pour que mon pays accompagne mon désir de grossesse. Comme une femme sur dix en France, je crains de ne jamais pouvoir devenir mère, alors s'entendre dire que cette évolution relèverait du 'confort' est inacceptable et incompréhensible, a-t-elle écrit avec fureur. Le régime actuel limite la congélation ovocytaire aux femmes atteintes d'endométriose 'sévères' ce qui nous pousse à des décisions extrêmes. Cette loi me pèse, nous pèse, lourdement, au quotidien. Elle est source de souffrances psychologiques qui s'ajoutent à celles causées par la maladie elle-même."

Il est temps que le gouvernement entende notre appel

Très engagée, Lorie Pester a voulu s'entretenir avec la ministre de la Santé : "Nous sommes des milliers à nourrir cet espoir ardent de donner la vie. Je veux me rendre utile, pour elles, pour moi, pour mon pays. C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité rencontrer Agnès Buzyn, ministre de la Santé, pour partager mon expérience avec elle. Je lui ai adressé mon livre Les choses de ma vie car il est temps que le gouvernement entende notre appel et nous extirpe de ce dilemme qui nous contraint à enfreindre la loi pour donner la vie car c'est bien de cela dont il s'agit."

En colère et déçue, Lorie Pester déplore vivement cette loi qui l'empêche d'avoir un bébé. "La France, mon pays, septième puissance mondiale, me refuse le droit de donner la vie. Incompréhension d'autant plus grande que de nombreux pays européens l'autorisent (...) Plus jeune, je voulais être mère à 27 ans, comme mes parents. Je trouvais l'écart parfait mais il n'en a pas été ainsi. Aujourd'hui je suis prête mais l'endométriose m'en empêche et le droit me l'interdit", a-t-elle conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image