Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mathieu Kassovitz controversé : Est-il allé trop loin ?

Mathieu Kassovitz est un artiste passionné mais également un homme controversé. Ses films engagés et ses colères (on se souvient de ses propos sur le cinéma français...) ont construit sa réputation d'homme sans langue de bois, qui ose aller là où personne ne veut aller et montrer ce que personne ne veut voir. En attendant sa prochaine réalisation - il réfléchit à La Haine 2... -, il est acteur dans Vie sauvage de Cédric Kahn et dans Un illustre inconnu de Matthieu Delaporte. Pour ce film, il a d'ailleurs participé à une stratégie promotionnelle curieuse voire dérangeante... Mathieu Kassovitz va-t-il parfois trop loin ? Son entretien avec So Film ne manque pas de phrases chocs et la promotion de son dernier film, de méthodes tout aussi chocs.

Pourquoi L'Ordre et la morale, ambitieux films sur la prise d'otages de gendarmes en Nouvelle-Calédonie par des indépendantistes kanak en 1988, a été un échec au box-office avec 152 000 entrées (il est passé presque inaperçu aux César avec seulement une nomination pour la meilleure adaptation) ? "Les gens n'aiment pas les Nègres (sic), donc forcément, si tu fais un film sur des ultra-Nègres qui sont à l'autre bout de la planète et qui parlent d'un problème qui date d'il y a vingt ans, ça ne les intéresse pas, ils ont autre chose à foutre. C'est valable pour n'importe quel sujet et n'importe quel film où il y a des Noirs. On peut se demander si la France est un pays raciste ou pas, on est en droit de se poser cette question." Il n'a pas de réponse...

Le racisme en France et en Amérique : "Dans la culture générale américaine, le racisme est beaucoup plus présent et fort qu'en France, mais ils ont une intégration beaucoup plus intéressante. Ce qui rend les Américains casse-couilles, c'est la même chose que ce qui les rend intéressants : c'est un pays jeune, il y a soixante ans, ils pendaient des Noirs et aujourd'hui, ils ont un président noir."

Le cinéma à grand spectacle français : "J'aime bien Belmondo qui marche sur le métro... Mais Belmondo saute quinze mètres trop tôt pour se mettre à genoux, même s'il fait de grands gestes. Jackie Chan, s'il rate, il se prend le mur et il meurt. C'est une mentalité différente, et c'est plus excitant. Mais du coup, exporter Peur sur la ville, c'est impossible. Parce que le film n'est pas bon, que les cascades ne sont pas au niveau et parce qu'on essaie de faire de l'américain sans l'argent des Américains. Les Chinois, eux, font du chinois avec beaucoup d'argent et ils le font depuis quarante ans."

La politique : "Sarkozy a tout nivelé vers le bas et ça va continuer parce qu'il va reprendre le pouvoir. Bien sûr. Sinon, il ne serait pas là. Moi, je ne vote plus... je ne voterai plus tant qu'on ne comptera pas mon bulletin blanc." Que pense-t-il de François Hollande ? "Je n'ai pas honte, j'ai mal pour lui, mal pour nous !"

Vin Diesel en reprendra pour son grade. Mathieu Kassovitz avait dirigé la star de Fast and Furious dans Babylon A.D et le tournage s'était révélé... cauchemardesque : "Je ne suis pas homophobe, mais je peux te dire que Vin Diesel, c'est un petit pédé (sic). Si tu as un problème avec lui, tu peux aller le provoquer, tu ne risques rien, le mec n'est capable de rien. (...) Comme pourrait le dire JoeyStarr, Vin Diesel, c'est une pompe à vélo."

Dernière provocation en date, la promotion d'Un illustre inconnu. Une stratégie aussi maligne qu'elle est source de malaise. Plusieurs journalistes et blogueurs ont dû faire face à une usurpation de leur identité sur Facebook avec une vidéo au titre suivant : "Ce message est fait pour toi." L'acteur-réalisateur fait un pitch inquiétant du film dont il est le héros, dans une vidéo estampillée "Pathé", de quoi comprendre clairement qu'il s'agit d'une publicité du film. Mathieu Kassovitz est-il allé trop loin en participant à des usurpations (temporaires) d'identité, aussi brillantes soient-elles ? Est-ce illégal et est-ce une façon de s'interroger sur la question de l'identité ?, se demande Le Point.

L'histoire d'Un illustre inconnu : Sébastien Nicolas a toujours rêvé d'être quelqu'un d'autre. Mais il n'a jamais eu d'imagination. Alors il copie. Il observe, suit puis imite les gens qu'il rencontre. Il traverse leurs vies. Mais certains voyages sont sans retour.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine So Film du mois d'octobre.
Un Illustre inconnu, en salles le 19 novembre
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel