Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mathieu Kassovitz : Le making of ''interdit'' de son cauchemar hollywoodien

4 photos
Lancer le diaporama

Un fantasme de cinéma et de cinéphiles se concrétise aujourd'hui avec Fucking Kassovitz, le making of presque légendaire du film d'action Babylon A.D. Réalisé par François Régis Jeanne, ce film sonde les coulisses de ce tournage catastrophe dont Mathieu Kassovitz a tant reparlé depuis, et offre une plongée unique et hallucinante dans cette expérience incroyable.

Retour sur les faits.

Alors qu'il patine sur la préparation de ce qui deviendra L'Ordre et la morale en 2004, le réalisateur français reçoit un appel de Joel Silver, grosse pointure hollywoodienne, producteur de la trilogie Matrix. Il lui propose de réaliser Gothika, un thriller horrifique avec Halle Berry, Penélope Cruz et Robert Downey Jr. Kassovitz confiait à Première : "Je n'avançais plus sur mon projet et je commençais à déprimer. Je n'avais plus une thune. D'un seul coup, on m'offrait un bon producteur, une actrice qui venait d'avoir un Oscar, un scénario plutôt malin et sept mois de tournage. Et oui, ça m'excitait !"

Ce premier pas dans la machine hollywoodienne l'amène à ressortir un projet qui lui tient beaucoup à coeur : l'adaptation de Babylon Babies, un roman d'anticipation de Maurice G. Dantec. L'histoire suit un mercenaire qui escorte une jeune fille de la Sibérie au Québec pour une secte, alors que celle-ci porte en elle des jumeaux génétiquement modifiés et précurseurs du nouveau stade de l'humanité.

Doté d'un budget raisonnable avec Vin Diesel en tête d'affiche, Kassovitz décroche Michelle Yeoh, Gérard Depardieu et impose Mélanie Thierry au générique de ce blockbuster. Mais rapidement, le tournage vire au désastre. Bien loin d'être soutenu par Vin Diesel dans sa démarche artistique, il affronte directement le studio, qui vient quasiment lui dicter chaque plan du film.

Le cinéaste lutte contre tout ce qui l'entoure devant le regard effaré de ses comédiens, mené par une flamme qui s'éteindra lentement au fil des jours. "Je suis très malheureux au sujet du film. Je n'ai jamais eu l'occasion de tourner une scène selon mes désirs. Quand ton producteur te lâche, quand ta star te lâche et ne se pointe jamais sur le plateau, ou alors avec six heures de retard, quand les financiers te lâchent... Alors oui, ça devient très compliqué. Et c'est un euphémisme. Ce n'était pourtant pas comme ça au début. Vin Diesel avait adoré La Haine, il voulait travailler avec moi et trouvait le script génial."

Le film est un échec dans les salles, la critique descend Mathieu Kassovitz, et celui-ci s'empresse de remettre les choses au point dans la presse. Longtemps attendu, le making of Fucking Kassovitz ne figure logiquement sur aucune des éditions DVD de Babylon A.D.

Alors que L'Ordre et la morale sort dans les salles après les controverses qu'il a traversées, la découverte de ce making of est indispensable.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel