Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Michael Jackson, drogué : En difficulté, sa mère Katherine voit rouge au procès

Michael Jackson, drogué : En difficulté, sa mère Katherine voit rouge au procès
Par Nicolas N.
Katherine Jackson à Woodland Hills, le 9 juin 2013.
15 photos
Lancer le diaporama

Le procès opposant les enfants de Michael Jackson et sa mère, Katherine, au promoteur des concerts This Is It, AEG, se poursuit à Los Angeles. La famille du chanteur, disparu tragiquement il y a quatre ans, accuse AEG de négligence et d'être responsable de sa mort en ayant engagé le docteur Conrad Murray, condamné à quatre ans de prison pour homicide involontaire. La défense d'AEG est de démontrer à la cour que Michael Jackson cachait être toxicomane et que son addiction l'a conduit à sa perte. Les aspects les plus glauques de la vie et de la mort du King of Pop – détails de l'autopsie inconnus du grand public, photos de la chambre où il a trouvé la mort - sont étalés à la cour. Après un premier témoignage bouleversant, vendredi devant le tribunal, Katherine Jackson est revenue lundi 22 juillet à la barre pour un face-à-face musclé avec l'avocat de la défense.

La mère de Michael Jackson pleurait vendredi la mort de son fils, lundi, elle a sorti les griffes. Katherine Jackson a été mise en difficulté par Marvin Putman, l'avocat d'AEG, qui l'a questionnée sur les antécédents de Michael et sa consommation problématique d'antidouleurs. Katherine Jackson a déclaré savoir quels médicaments prenait Michael pour soulager sa fameuse brûlure au crâne et une blessure au dos, mais que son fils lui avait dit qu'il n'avait jamais fait d'abus... C'est pourtant bien difficile à croire.

En 1993, Michael Jackson met brusquement fin à son Dangerous Tour. Son amie Elizabeth Taylor vient le chercher d'urgence à Mexico pour le conduire en cure à Londres. Le chanteur publie alors un communiqué de presse pour annuler la fin de sa tournée et explique qu'il doit se faire soigner pour une addiction aux antidouleurs. Mais Katherine Jackson a expliqué à la barre ne pas être courant. "Personne ne m'en a jamais rien dit. Je suppose que mes enfants ne voulaient pas que je m'inquiète."

L'avocat évoque ensuite sur une intervention du clan Jackson pour faire soigner Michael en 2002. Katherine Jackson se souvient, elle, d'une simple visite de courtoisie. Elle admet cependant avoir interrogé son fils en 2005, lorsqu'il vivait à Las Vegas, sur sa consommation de médicaments. "Je suis sa mère, et assez naturellement, il a nié car il ne voulait pas je pense... Il ne voulait pas l'admettre, a déclaré Katherine Jackson. J'étais au courant qu'il prenait [des analgésiques], mais pas qu'il en abusait."

Marvin Putman a répété ses questions, Katherine Jackson faisant mine de ne pas comprendre ou d'entendre mal, se retranchant de temps à autre derrière son âge avancé, 83 ans. Alors le ton s'est considérablement durci. "Pourquoi est-ce que vous m'infligez çà ?, a lancé la maman de la star. Cela fait 50 fois que vous me posez la même question, vous ne faites que reformuler."

Katherine Jackson a enfin été interrogée sur les dommages et intérêts demandés à AEG - on parle d'une somme évaluée à 1,5 milliard de dollars au titre de préjudice économique, plus un montant à définir par le jury, au titre du préjudice moral. L'avocat d'AEG a demandé à Katherine Jackson de justifier ces chiffres, laquelle a répondu, sur un ton glacial : "Vous pouvez parlez de cela avec mes avocats."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image