Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Moha la Squale accusé de violences et séquestrations : sa réponse nauséabonde

12 photos
Voir 12 photos
Moha la Squale accusé de violences et séquestrations : sa réponse nauséabonde
Moha la Squale a essayé de "rétablir la vérité" sur les cinq plaintes et l'enquête qui le vise pour de nombreux chefs d'accusation, de menaces de mort à violences volontaires. Le 27 avril 2021, il a publié une vidéo censée remettre en cause une partie d'un des témoignages d'une plaignante.

Avec une audace presque nauséabonde, Moha la Squale a encore "répondu" à sa manière aux nombreuses plaintes de femmes victimes de ses coups. Malgré une mise en examen et le lancement d'une enquête des faits de séquestrations, violences volontaires, agressions sexuelles et menaces de mort. En septembre dernier, plusieurs anciennes compagnes et partenaires détaillaient le niveau de violence auquel elles ont été confrontées.

Anonymement, trois des cinq victimes ayant décidé de porter plainte avaient raconté leur calvaire dans une vidéo pour Konbini. En prenant une infime partie du témoignage d'une d'entre elles, Moha la Squale pensait "rétablir la vérité". En regardant cette vidéo, dans laquelle il ne prend pas la peine de masquer le visage de sa victime, Moha La Squale est en train de filmer une jeune femme qui semble être sa compagne de l'époque. Paniquée, on la voit appeler ses parents et leur dire qu'elle a reçu des coups de pieds de la part du rappeur. On entend d'ailleurs Moha dire : "La menteuse ! (...) Bien sûr que je filme frère".

"La miff Instagram vient de supprimer ma publication parce qu'on voit sûrement le visage de la personne. Y'a R On et ensemble. À bientôt, la prochaine fois je ferais plus attention à mais publication. Le plus important c'est la vérité qui a était rétablie. Partagez-vous la vidéo en Bâle. J'vous aime à bientôt (sic)", assure-t-il sur Instagram plus tard dans la soirée de mardi.

Depuis l'éclatement de l'affaire sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes victimes de Moha la Squale avaient trouvé le courage de témoigner. Toutes décrivaient des insultes et humiliations quotidiennes dans des élans de rage incontrôlées. Crachats au visage, étranglements, coups, enfermement... des témoignages difficiles. "Il me tirait par les cheveux tellement fort que la peau du crâne se décollait, j'avais des hématomes partout sur la tête (...) il venait avec un sac de glace, un petit gant de toilette pour me débarbouiller le visage et faire comme s'il prenait soin de moi", racontait au Monde une certaine Luna, à qui le rappeur avait dédié le tube qui porte son nom.

Moha la Squale avait déjà répondu de manière inappropriée aux femmes qui portaient plainte contre lui. "Oh la menteuse, elle est amoureuse", avait-il assuré en octobre dernier. Au lendemain de la publication des premiers témoignages à son encontre, le rappeur parisien n'avait pas hésité à annoncer la sortie de son deuxième album. Pour l'heure, rien n'est encore sorti sur les plateformes.

Le 15 avril dernier, Mohamed Bellahmed (de son vrai nom) était condamné à six mois de détention à domicile sous surveillance électronique. Il était recherché par la police pour "refus d'obtempérer aggravé" après un rodéo sauvage dans les rues de la Capitale. Violemment interpellé, il avait également été condamné pour outrage et rébellion. Pour l'heure, la grande enquête du parquet de Paris sur les violences volontaires, menaces de mort, tentative d'homicide et autres agressions sexuelles se poursuit. Aucune date d'un probable procès n'a encore été fixée au calendrier judiciaire.

Moha la Squale reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la clôture du dossier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image