Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicole Kidman retrouve Lars von Trier pour la Nymphomaniac Charlotte Gainsbourg

5 photos
Lancer le diaporama

C'est dans les pires moments que la star hollywoodienne montre l'étendue de son pouvoir. Alors qu'elle flirte avec les nanars et les souterrains du box-office depuis une dizaine d'années, Nicole Kidman a repris le chemin des films risqués pour se réapproprier sa propre carrière. Après avoir provoqué un petit scandale au Festival de Cannes en blonde sulfureuse dans Paperboy avec Zac Efron, elle est attendue dans le biopic Grace de Monaco réalisé par le Français Olivier Dahan. Et contre toute attente, elle a révélé qu'elle aurait un rôle dans The Nymphomaniac, le prochain film controversé de Lars von Trier avec Charlotte Gainsbourg.

Premier contact

Plus personne n'en rêvait, mais l'actrice a accepté de retrouver le cinéaste danois, dix ans après le choc Dogville (2003) présenté au Festival de Cannes. Au sommet de sa carrière, une Nicole Kidman fraîchement oscarisée avait accepté de jouer dans ce film expérimental, tourné sans aucun autre décor que quelques coups de craie au sol et deux ou trois meubles posés dans un hangar sombre. Un choix fort qui prouvait sa curiosité pour le cinéma d'auteur et confirmait son désir de ne pas se fondre dans la masse hollywoodienne.

À l'époque, Lars von Trier présentait Dogville comme le premier opus d'une trilogie consacrée aux Etats-Unis et annonçait que Nicole Kidman reprendrait son rôle dans les deux films suivants. Néanmoins,Bryce Dallas Howard la remplaçait dans Manderlay (2004) pour d'obscures raisons, laissant en suspens la conclusion, intitulée Wasington. Les deux actrices devaient être réunies pour le dernier film mais les années passant, la chose semblait enterrée.

"Réconciliations"

La rumeur voulait que l'actrice n'ait plus envie d'être malmenée par un réalisateur extrême. Mais à moins d'être masochiste, Nicole Kidman a confirmé qu'elle était prête à retrouver le Danois dans une interview avec Positif où elle a révélé qu'elle allait tourner "quelques jours" sur The Nymphomaniac, le film pornographique de Lars von Trier avec Charlotte Gainsbourg, Stellan Skarsgard et Willem Dafoe. Seule absente notable dans ces retrouvailles collectives : Kirsten Dunst, qui a refusé la proposition du cinéaste après Melancholia (2011).

Scindé en deux films, The Nymphomaniac racontera la sexualité d'une femme, de sa naissance à ses 50 ans. L'histoire commence lorsqu'un homme (Stellan Skarsgard) trouve une femme (Charlotte Gainsbourg) battue dans une ruelle. Il la ramène chez elle et l'écoute raconter ses nombreuses aventures de nymphomaniaque autoproclamée.

Utilisant des doublures pour les scènes X, le film sortira dans deux versions, une soft et une hard : "Nous flouterons probablement les zones centrales du corps humain pour la sortie en salles mais nous ferons sûrement une version non floutée qui sera peut-être projetée à Cannes." Le producteur Aalbaek Jensen a d'ailleurs confirmé son désir d'amener le film au prochain Festival de Cannes, alors que Lars von Trier a été déclaré persona non grata après avoir plaisanté sur Hitler. The Nymphomaniac est actuellement en tournage.

Le tableau de chasse de Nicole Kidman compte aussi Stoker, le premier film américain du Coréen Park Chan-Wook (Old Boy) avecMia Wasikowska.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel