Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Patrick Balkany en prison et annoncé bientôt libre... Il fait face à un énième rebondissement !

Patrick Balkany en prison et annoncé bientôt libre... Il fait face à un énième rebondissement !
Par Charlotte Pletcher Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
20 photos
Cela aurait pu être la fin du calvaire pour Patrick Balkany. Incarcéré depuis le mois de février à la prison de Fleury-Mérogis, l'ancien maire de Levallois-Perret devait sortir ce mercredi suite à la décision d'un juge d'application des peines d'Evry. Sauf que le parquet d'Evry a fait appel...

Patrick Balkany aurait dû être libre dans moins de 48 heures. Il devait bénéficier d'une libération conditionnelle et devait quitter la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) ce mercredi 1er juin, selon la décision du juge d'application des peines d'Evry consultée lundi par l'AFP. L'ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) avait été placé en détention le 7 février. Après avoir passé cinq mois en détention pour fraude fiscale, puis avoir été libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé, il était retourné en prison en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice. Le tribunal d'application des peines d'Evry a accordé cette libération conditionnelle, sans bracelet électronique. Oui mais voilà, un énième rebondissement est venu mettre à mal cette heureuse nouvelle !

Dans la soirée de ce lundi, le parquet d'Evry a fait appel de la libération conditionnelle, sans bracelet électronique, de Patrick Balkany. Ceci implique par conséquent le maintien en détention de l'homme de 73 ans. "L'appel du parquet est suspensif jusqu'à ce que la chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Paris statue, dans le délai maximum de deux mois", a précisé la procureure d'Evry Caroline Nisand dans un communiqué. Jusqu'à cette nouvelle décision, Patrick Balkany reste incarcéré à la prison de Fleury-Merogis.

Son épouse Isabelle toujours hospitalisée après une tentative de suicide, c'est seul que Patrick Balkany devait regoûter aux joies de la liberté dans son manoir de Giverny dans l'Eure. Si une telle décision avait été prise par le juge d'application des peines, c'est parce que ce dernier avait estimé que M. Balkany a "mis en place, conjointement avec son épouse, depuis le mois de février, des versements mensuels d'un montant total de 1 300 euros aux fins de régler les sommes dues à l'administration fiscale au titre des infractions commises". Il devait néanmoins répondre aux convocations du juge d'application des peines d'Evreux et recevoir les visites du service pénitentiaire d'insertion et de probation si le parquet d'Evry ne fait pas appel entre temps. Sa liberté, Patrick Balkany la retrouvera peut-être d'ici deux mois...

Les époux Balkany avaient été reconnus coupables de ne pas avoir payé d'impôt sur la fortune entre 2010 et 2015 et d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014, pour un total estimé de 4 millions d'euros de sommes éludées. Quelques semaines après son incarcération, l'ancien maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) avait déposé une requête en libération conditionnelle par le biais de ses avocats début avril. La fin de peine de Patrick Balkany est fixée au 21 avril 2023. Depuis février, il a exécuté la moitié de sa peine et aura effectué les deux tiers de sa peine à compter du 3 juillet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image