Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Welcome to New York : Images sulfureuses de Gérard Depardieu en DSK

6 photos
Lancer le diaporama

Film-événement, Welcome to New York se dévoile encore un peu plus. Tandis que l'affiche teaser de ce long-métrage qui s'inspire du scandale DSK est visible dans les rues de Cannes, le directeur de la photographie du metteur en scène, Ken Kelsch, a posté les premiers extraits du projet sulfureux d'Abel Ferrara (Bad Lieutenant). Une vidéo qui devait être vue lors du Festival, mais visiblement l'impatience a été trop grande.

Montées comme une bande-annonce, ces premières images de Welcome to New York, encore en tournage il y a quelques jours, nous montrent le monstre sacré du cinéma Gérard Depardieu en homme rongé par son addiction au sexe. En effet, le réalisateur Abel Ferrara "se fiche de l'affaire DSK. Mais quand il était un cinéaste au sommet, il a fait un film pour la Warner. Les cadres du studio se sont aperçus qu'il était héroïnomane. Ils ont jugé qu'il n'était pas fiable et l'ont blacklisté. [...] Sa femme ne voulait pas savoir qu'il se droguait. Vous voyez l'analogie... [...] C'est un film sur l'affliction et la rédemption, comme tous les films de Ferrara. J'ai bien peur que ceux qui guettent le scandale en soient pour leurs frais," expliquait à Télérama le producteur et distributeur Vincent Maraval.

Dans le rôle de l'épouse, Jacqueline Bisset, dont l'allure fait indéniablement écho à l'ex-femme de Dominique Strauss-Kahn, Anne Sinclair. L'actrice prend la relève d'Isabelle Adjani, qui a préféré se retirer de cette aventure dont le financement a été plus que compliqué : "Nous n'avons pas un sou français. C'est pourtant un sujet porteur vu le nombre d'articles qui lui sont consacrés depuis deux ans... L'État français n'a pas eu besoin d'appeler les chaînes de télé pour leur dire de ne pas y aller. Le zèle mal placé des petits décideurs suffit," a ajouté Vincent Maraval.

Payé "zéro euro" pour ce rôle, Gérard Depardieu va par ailleurs tourner dans deux films en Tchétchénie et payera ses impôts en Russie - il a la nationalité russe depuis janvier -, selon une annonce d'officiels russes. Dans l'agenda de l'acteur, un thriller avec Elizabeth Hurley et une biographie des Kadyrov dans lequel il interprétera le rôle d'Akhmad, le père de l'actuel président Ramzan Kadyrov, leader tchétchène. Enfin, selon le ministre de la Culture de la Mordovie, Valeri Maressiev, un centre culturel qui portera le nom de l'acteur français ouvrira bientôt ses portes à Saransk.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel