Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yves Calvi : Est-il le chouchou du patron de France Télévisions ?

Yves Calvi est un sacré privilégié : le journaliste de l'émission C dans l'air sur France 5 (tous les jours à 17h45) continuera d'animer Mots croisés sur France 2, à la rentrée. Pourquoi est-il privilégié ? Parce qu'il a la chance de pouvoir cumuler ses émissions sur l'antenne de deux chaînes différentes du groupe France Télévisions. Une chance que n'ont pas eu d'autres animateurs comme Laurent Ruquier.

Thierry Thuillier, le directeur de l'information du groupe France Télévisions, a évoqué hier dans le Parisien les changements au sein de France 2 : une nouvelle émission politique mensuelle, Des paroles et des actes, présentée par David Pujadas dès le jeudi 12 mai qui remplace A vous de juger (une belle opportunité qui s'est faite au détriment de Laurent Delahousse qui était également pressenti pour cette émission) ; une plus grande fréquence du joker Marie Drucker au JT de 20h00 (pour remplacer Pujadas qui sera forcément très occupé par son émission politique) ; un petit cadeau quand même pour Delahousse avec la modification de son JT du week-end dès septembre... et le maintien d'Yves Calvi.

Le Parisien expliquait dans son édition d'hier : "Yves Calvi poursuivra l'émission, une semaine sur deux, de Mots croisés en deuxième partie de soirée, parallèlement à C dans l'air chaque jour sur France 5."

La confirmation du maintien des deux émissions d'Yves Calvi amène son lot de questionnements. En effet, depuis que Rémy Pflimlin est au commandes de France Télévisions, il s'est mis en tête de partir à la chasse aux cumulards, ces animateurs qui officient à l'antenne de plusieurs chaînes du groupe public. Laurent Ruquier avait été pénalisé et avait dû choisir entre On va s'gêner sur France 4 et On n'est pas couché sur France 2 (le choix s'était fait sur cette dernière émission, bien sûr !). Nagui était tiraillé entre Taratata sur France 4 et ses jeux sur France 2 mais il se focalisera finalement sur France 2 (Taratata ne passera plus que sur la Deux). Olivier Minne a eu droit à un ultimatum et a choisi de préserver sa place sur France 2 en abandonnant France 3. Tania Young a dû aussi choisir.

De nombreuses exceptions étaient pourtant mises en avant : Carole Gaessler (qui officie sur France 3 et a quelques émissions sur France 5) ou encore Guillaume Durand (France 2 et I>Télé).

Une règle de non-cumul un peu "particulière" qu'avait expliquée Emmanuelle Guilbart, directrice générale déléguée aux programmes : "Il n'y a pas de règle absolue qui s'impose à tous d'un seul coup maintenant. La règle de non-cumul, sauf pour présenter des émissions spéciales est claire". Nous en avons eu la preuve avec Alessandra Sublet qui cartonne avec C a vous sur France 5 et qui a été choisie pour animer le prime du Sidaction sur France 2 aux côtés de Line Renaud, vice-présidente du Sidaction.

Si certains ont eu des choix à faire, d'autres peuvent donc, bizarrement, cumuler. Yves Calvi par exemple : il a la chance de présenter sa quotidienne sur France 5 et son bimensuel sur France 2. Pourquoi ce traitement de faveur ? Suspense. En tout cas, c'est encore Laurent Ruquier qui va être ravi, lui qui s'était déjà étonné de la suppression de son émission en prime-time ("Il serait indécent que je me plaigne en tant qu'animateur car je suis très présent sur France 2. Mais je ne comprends pas qu'on supprime sur France 4 l'émission qui rassemble le plus de spectateurs à 20h35").

Alors Calvi est-il le chouchou du patron ou ses émissions (très bonnes d'ailleurs !) ne peuvent-elles n'être présentées ou animées (très bien d'ailleurs !) que par lui ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Line Renaud raconte la rencontre de Michèle Laroque et François Baroin lors de son anniversaire en 2008 dans l'émission "Ambition intime" de Karine Le Marchand, diffusée sur M6 le 12 août 2019.
Patrice Laffont fait une révélation sur le Père Fouras dans le documentaire "Les Maîtres des jeux télé", le 22 décembre 2019, sur France 5
L'interview "VNR" de Philippe Etchebest, de retour dans l'émission "Objectif Top Chef", dès le 28 octobre 2019 sur M6.
Bande annonce des "Reins du shopping" duels, à partir du 9 décembre 2019, sur M6
Gad Elmaleh se confie sur sa famille auprès de Karine Le Marchand pour "Une ambition intime", sur M6 le 16 décembre 2019.
Yves Calvi sur le plateau de Vivement Dimanche, le 8 décembre 2019.
Anaïs Baydemir, miss météo de France 2, est enceinte. Septembre 2019.
Vaimalama Chaves invitée de "Touche pas à mon poste" - 17 décembre 2019, C8
Rachel Legrain-Trapani explique pourquoi elle ne souhaite pas médiatiser son futur enfant, sur le plateau du "Débrif", le 16 janvier 2020.
Pauline Ducruet chez son père Daniel Ducruet au Cap d'Ail (Alpes Maritimes) avec sa demi-soeur Linoué dans le cadre d'un portrait en toute intimité proposé par le magazine Story : des vies hors normes sur M6 le 21 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel