Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laura, Charlotte, René-Charles... Leurs parents stars leur ont dédié une chanson

15 photos
Lancer le diaporama

A quelques jours de la Fête des Pères, Purepeople célèbre l'esprit de famille. Pour certaines stars, avoir un enfant, c'est se retirer du devant de la scène pour retrouver le cocon familial. Mais pour d'autres, c'est l'occasion de partager cet heureux événement avec leurs fans... Et de publier un véritable faire-part de naissance en chanson ! Certains préfèrent tout de même attendre que leurs jeunes pousses soient en âge de comprendre leurs déclarations d'amour. Dans une ambiance "carnet rose", retour sur les titres que de célèbres parents ont dédiés à leurs enfants.

 

Céline DionJe lui dirai

Depuis la naissance de René-Charles (qui a fêté ses dix ans en janvier 2011) et de ses jumeaux Eddy et Nelson, Céline Dion est une maman comblée. Des naissances d'autant plus attendues qu'elles sont le résultat de plusieurs tentatives de fécondation in-vitro. En 2004, l'interprète de My heart will go on célèbre sa maternité avec le projet Miracle : en collaboration avec la photographe Anne Geddes , elle pose avec des nouveaux-nés, et enregistre un album de chansons autour du thème de l'amour maternel. Pour l'occasion, Jean-Jacques Goldman lui offre le titre Je lui dirai, dédiée à René-Charles. Le refrain, "Qu'il est beau, que je l'aime, qu'il est ma vie, ma joie, qu'il est un parmi des millions d'humains, mais bien l'unique pour moi", laisse présager la relation fusionnelle que Céline a construite avec son fils aîné.

 

Pascal Obispo - Millésime

En 2000, Pascal Obispo goûte aux joies de la paternité aux côtés de l'actrice et mannequin Isabelle Furano (la jolie blonde, aujourd'hui en couple avec Michaël Youn, vient de mettre au monde une petite Seven). A son fils Sean, il dédie le titre Millésime, qui figure discrètement en tant qu'inédit studio sur l'album live Millésime 00/01. La chanson devient rapidement un tube, malgré ses paroles parfois énigmatiques, comme lorsqu'il chante "Je suis à jamais ta terre"... En voilà une déclaration d'amour touchante !

 

Johnny Hallyday - Laura, Sang pour sang et Mon plus beau Noël

Quand il s'agit de parler d'amour filial, Jean-Jacques Goldman n'est jamais loin. En 1986, quelques mois après la séparation de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye, il écrit pour le rocker, papa depuis trois ans, le titre Laura. Celui-ci s'adresse à sa fille aînée, Laura Smet, sur un ton d'écorché vif sauvé par la paternité : "Je n'attendais rien de toi, qu'une raison d'être là, juste une trace avant de partir, [...] tu m'inventes un avenir, te regarder pousser me fera grandir"... L'actrice a récemment rejoint son père à Los Angeles pour des vacances aux airs de grandes retrouvailles.

En 1999, Sang pour sang, composé intégralement par David Hallyday, est présenté comme l'album de la réconciliation pour le père et le fils. Dans le clip de la chanson éponyme, ces deux "loubards" de David et Johnny s'affrontent lors d'un tournoi de billard des plus haletants. Aaah, ces moments père-fils teintés de testostérone et bardés de cuir noir !
Mais la saga familiale ne s'arrête pas là... Presque vingt ans plus tard, le Taulier récidive avec Mon plus beau Noël, dédié à Jade, la petite Vietnamienne adoptée en 2004 avec sa femme Laëticia. Quid de Joy, la petite dernière, adoptée par le couple en 2008 ? Elle risque bien de réclamer elle aussi un tube à son nom...

 

RenaudMorgane de toi

C'est un fait : le coeur des gros durs s'attendrit devant leur progéniture. Renaud ne fait pas exception à la règle... A l'origine de Morgane de toi, un de ses plus grands tubes enregistré en 1983, il y a sa fille, Lolita Séchan, aujourd'hui mariée à Renan Luce. Pour le clip, un certain Serge Gainsbourg (qui a lui aussi déclaré son amour en musique à la chair de sa chair) enfile sa casquette de réalisateur. On y voit même sa compagne d'alors, Bambou, chevaucher un cheval blanc, seins nus sur une plage du Touquet. Deux ans plus tard, Renaud récidive et dédie à sa Lolita le si touchant Mistral gagnant. Un hommage bouleversant, teinté de mélancolie et de tendresse.

 

Stevie Wonder Isn't she lovely

Avec sept enfants, Stevie Wonder doit avoir quelques souvenirs de nuits écourtées par les pleurs... Comme ceux que l'on entend au début de Isn"t she lovely, dédié à sa fille Aisha Morris ! Un honneur qu'elle n'a pu apprécier que plusieurs années plus tard, puisqu'au moment de la sortie du titre, en 1976, la petite n'était même pas encore âgée de deux ans. La fille et son père, qui lui a transmis sa passion pour la musique, sont restés très proches : on l'a entendue sur les titres How will I know et Positivity de l'album A time to love sorti en 2005.

 

Serge Gainsbourg – Charlotte Forever

En 1986, Charlotte Gainsbourg a 15 ans. Au lieu de se rebeller contre l'autorité parentale sur fond de crise d'ado, la jeune actrice (qui remporte la même année le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans L'effrontée de Claude Miller) enregistre l'album Charlotte forever écrit par Gainsbarre. Deux ans après le sulfureux Lemon incest de l'album Love on the beat, le père et la fille (qui vient de tourner aux côtés de Pete Doherty dans Confessions d'un enfant du siècle) se retrouvent pour quatre duos, dont le plus célèbre reste le titre éponyme Charlotte forever. Le titre donne aussi son nom au film réalisé par Gainsbourg la même année, où il joue aux côtés de sa fille. Un nouvel hommage teinté de provocation pour une relation fusionnelle.

 

Bambou – Lulu

Dans la famille Gainsbourg, je demande le fils ! Lucien Gainsbourg , dit Lulu, demi-frère de Charlotte, a eu droit lui aussi à "sa" chanson. Et cette fois, c'est sa mère, Bambou, qui l'interprète... En 1986, elle chante de son timbre voilé cet "enfant de l'amour, portrait de Gainsbourg". Quinze ans plus tard, on retrouve Lulu aux côtés de sa mère sur le titre Ne dis rien. En février 2011, Lucien Gainsbourg, dans une interview pour le supplément Next de Libération, évoquait le rôle capital de Bambou dans son éducation, après la disparition de son père en 1991 : "Ma mère m'a protégé, elle a également fait le job d'un père en me donnant une immense liberté, assortie de règles assez strictes". Il travaille aujourd'hui à son premier album.

 

Eric ClaptonTears in heaven

1991, c'est l'année du drame qui a marqué la vie d'Eric Clapton... Le 20 mars, son fils Conor, âgé de quatre ans, fait une chute mortelle depuis le cinquante-troisième étage d'un immeuble new-yorkais. L'interprète de Layla fait son deuil en musique en 1992 avec le bouleversant Tears in heaven. Le titre, émotif mais apaisé, montre la résignation du chanteur qui doit "être fort et continuer". C'est pour lui l'occasion de partager son chagrin avec ses millions de fans et de s'attirer la reconnaissance de ses pairs, qui lui offrent six Grammy Awards en 1993.

 

Serge Reggiani – Ma fille

Père de cinq enfants, Serge Reggiani connaît bien le vague à l'âme qui s'empare des parents quand les oisillons quittent le nid... Il l'exprime en 1971 avec Ma fille, qui figure sur l'album Rupture. Le titre semble s'inspirer de la relation du chanteur avec chacune de ses trois filles : Carine, qu'il a eue avec la comédienne Janine Darcey, Célia et Maria, nées de son union avec l'actrice Annie Noël. Une chanson pleine de mélancolie qui devrait rappeler des souvenirs à de nombreux parents... Mais qui risque d'en déprimer quelques-uns.

 

Axelle Red Si tu savais

Dans une interview pour France-Soir, Axelle Red disait à propos de sa fille Janelle, douze ans : "Elle est adorable mais je me prends dans la tête toutes les erreurs que j'ai déjà faites dans son éducation". L'interprète de Sensualité, dont l'album Un coeur comme le mien est sorti en avril 2011, n'a pourtant pas négligé la communication mère-fille ! Dans la chanson Si tu savais, extraite de l'album Jardin secret sorti en 2006, elle confie être "tellement fusionnelle" qu'elle pourrait bien l'"étouffer"... Une franchise désarmante pour un titre à coeur ouvert.

 

Michel SardouUne femme, ma fille

Michel Sardou n'est pas particulièrement réputé pour son féminisme délirant... En 1984, dans le très "collector" Une femme, ma fille, le père de Sandrine, Cynthia (nées de son premier mariage avec la danseuse Françoise Pettré), Romain et Davy (qu'il a eus avec Elizabeth Haas ) expose sa vision personnelle de la femme accomplie, sur fond de "tu seras une femme, ma fille". Au programme? "Supporter l'idée qu'il est plus fort, pas dans les joies du coeur, mais dans les jeux du corps", et donner à son homme "l'enfant qu'il te prie de lui faire". Charmant.

 

Claude Nougaro – Cécile, ma fille

En 1963, Claude Nougaro et Sylvie, sa première épouse, sont parents depuis un an. En une chanson, l'interprète d'Armstrong parvient à évoquer avec malice et tendresse une multitude de thèmes : des prévisions approximatives des futurs parents ("Quand son ventre fut rond, en riant aux éclats, elle me dit 'jubile! ce sera un garçon', et te voilà : Cécile, ma fille...") à la crainte de voir grandir celle qui aura bientôt "des idées et puis des idylles"... Un vrai bijou, touchant et pudique, qui nous rappelle combien Nougaro nous manque.

Profitons de ce moment d'amour familial pour souhaiter avec un peu d'avance une bonne fête à tous les papas !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel