"J'ai dit 25 fois en interview que j'ai des tics" : Vincent Lindon recadre les choses sur son trouble qui remonte à l'enfance
Publié le 14 mai 2024 à 17:24
Par Samya Yakoubaly | Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Star du cinéma français, Vincent Lindon va participer à l'ouverture du festival de Cannes avec la présentation du film "Le Deuxième Acte" de Quentin Dupieux. A cette occasion, il a répondu aux questions du "Figaro" et a notamment évoqué ses tics.
"J'ai dit 25 fois en interview que j'ai des tics" : Vincent Lindon recadre les choses sur son trouble qui remonte à l'enfance
Vincent Lindon a été interviewé peu avant le démarrage du Festival de Cannes dont il est un habitué
Vincent Lindon (Président du jury) - Cérémonie de clôture du 75ème Festival International du Film de Cannes.  © Borde-Jacovides / Bestimage Dès les années 1980, il se rend sur la Croisette
Vincent Lindon au Festival de Cannes en 1987 et a décroché notamment le prix d'interprétation en 2015 pour "La Loi du Marché"
Vincent Lindon (prix d'interprétation masculine pour le film "La Loi du Marché") - Cérémonie de clôture du 68ème Festival International du film de Cannes, le 24 mai 2015. Une carrière bâtie en dépit d'un trouble dont il parle sans tabou, ses tics
Vincent Lindon (président du jury) lors du photocall du jury officiel lors du 75ème Festival International du Film de Cannes, au Palais des Festivals de Cannes à Cannes, France, le 17 mai 2022. © Cyril Moreau/Bestimage Au "Figaro", il explique ainsi : "Si quelqu’un me propose d’enlever mes tics dans la minute, je ne suis pas d’accord. C’est moi. C’est ma béquille."
Vincent Lindon - Montée des marches du film « L’Innocent » lors du 75ème Festival International du Film de Cannes. Le 24 mai 2022 © Olivier Borde / Bestimage
La suite après la publicité

Vincent Lindon est un habitué du Festival de Cannes et ce dernier le lui rend bien : il a remporté un prix d'interprétation pour La Loi du marché en 2015, le film dont il est le héros, Titane, a décroché la Palme d'or en 2021 et il a tenu le rôle de président du jury en 2022. Pour cette 77e édition qui démarre ce mardi 14 mai 2024, l'acteur de 64 ans a moins de pression sur ses épaules toutefois puisqu'il monte les marches pour l'ouverture avec le film de Quentin Dupieux, Le Deuxième acte, présenté hors compétition. Le Figaro l'a rencontré aux prémices de la manifestation cinématographique, et il offre, comme il sait si bien le faire, un entretien en toute sincérité avec aucun sujet tabou.

Vincent Lindon est en effet un artiste au franc-parler bien connu et il en use pour aborder des sujets délicats comme les accusations d'agressions sexuelles dans le milieu du cinéma mais aussi pour des questions plus intimes, à savoir ses tics. Au Figaro, il explique ainsi ne pas avoir craint l'allusion à ses tics dans le film dont il est l'un des héros, Le Deuxième Acte : "Je m'en fous. J'ai dit vingt-cinq fois en interview que j'ai des tics. Si quelqu'un me propose d'enlever mes tics dans la minute, je ne suis pas d'accord. C'est moi. C'est ma béquille."

© Allocine

Heureux compagnon de Cécile Duffau ainsi que papa de Marcel et Suzanne - la mère de cette dernière n'est autre que son ex-femme Sandrine Kiberlain -, Vincent Lindon est passé par plusieurs phases par rapport à ses tics : "Les tics, c'est à vie. J'ai appris à vivre avec. Et avec les gens autour de moi. Au début, à l'école, on se moquait de moi. Après, il y a eu le stade, pas désagréable, autour de la vingtaine : 'Tiens, il est différent des autres.' Et encore après : 'C'est quand même charmant.' Puis : 'Tu sais quoi, Vincent, je ne les vois même plus.' Ceux qui me côtoient beaucoup, mais même les autres, puisque je suis dans le paysage depuis un moment. Dupieux met ça dans le scénario ? Allez, zou ! Je me voyais mal lui demander de supprimer la réplique. Il m'aurait dit : 'Si tu veux...' Je serais rentré chez moi et je me serais senti ridicule."

L'origine des tics de Vincent Lindon remonte à l'enfance

Des tics qui disparaissent dès que les caméras s'allument. En 1987 et au festival de Cannes d'ailleurs, il avait déjà abordé son trouble devant une journaliste, Régine Magné : "Vous faites allusion à ma nervosité ? C'est vrai que quand j'entends le mot 'moteur', j'oublie toutes mes angoisses, mes tics, mes nervosités. Donc si on pouvait me crier moteur un peu plus souvent..."

L'origine de ses tics remontent à l'enfance. C'est après la séparation de ses parents, alors qu'il n'a que 5 ans, que Vincent tombe dans un profond mal-être. "Ce sont des tics affectifs. D'après ce que j'ai compris, les tics sont arrivés au moment où ses parents se sont séparés" expliquaient ses amis interrogés dans le cadre de l'émission de France 2 Un jour un destin.

À propos de
Vincent Lindon
Vincent Lindon
PHOTOS Vincent Lindon en couple avec la discrète Cécile Duffau, l'acteur soutient sa douce pour une soirée spéciale
8 mars 2024 à 12:39
Vincent Lindon : Sa famille en lutte pour un bien inestimable disparu depuis des décennies
27 février 2024 à 07:44
Tous les articles
Mots clés
People France Cinéma Interview Festival de Cannes Maladie
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Top articles Cannes
Dernières actus Festival de Cannes
Actualité Festival de Cannes
Dernières actualités
Dernières news