Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"Un appel spectaculaire pour qu'il change" : Charlene de Monaco en fuite volontaire loin d'Albert ?

Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
13 photos
Alors qu'il a démenti les rumeurs d'une fuite de son épouse en Afrique du Sud, le prince Albert de Monaco aurait-il menti ou n'aurait-il tout simplement pas ouvert les yeux sur ce qui tracasse sa femme ? Des proches de Charlene de Monaco s'expliquent sur sa longue absence du Rocher... et le souverain n'y serait pas pour rien !

En juillet dernier, Albert et Charlene de Monaco devaient fêter leurs 10 ans de mariage. Malheureusement, ni le couple ni le Rocher n'ont eu la joie de célébrer l'évènement puisque la princesse était déjà bloquée en Afrique du Sud depuis quelques mois. Alors que la cause officielle serait celle de problèmes ORL l'empêchant de rentrer, des proches tiennent aujourd'hui une autre version.

C'est le magazine ELLE, qui a mené une enquête sur la princesse Charlene de Monaco, qui a pu recueillir les témoignages anonymes de membres du palais et de l'entourage de l'ancienne nageuse. Pour eux, cela ne fait aucun doute : si la belle blonde de 43 ans ne rentre pas, c'est qu'elle ne veut pas ! Et qu'importe si Albert de Monaco a déjà été contraint de démentir les rumeurs sur une possible fuite de son épouse. "Albert et elle s'aiment toujours. Cette fuite, c'est un appel spectaculaire pour qu'il change, vraiment. Il a déjà commencé à lui donner quelques gages qu'on la prendrait plus au sérieux à la Cour, en la nommant vice-présidente de la Croix Rouge, par exemple. Mais ce qu'elle attend, c'est tellement plus que ça !", a ainsi lâché une de ses amies.

Charlene de Monaco, qui a connu des difficultés à se faire à sa vie monégasque dès son mariage en 2011, semble souffrir d'un désamour de la population, de son apprentissage laborieux du français mais aussi des coulisses de la vie de la principauté ; même un Stéphane Bern n'avait pas été tendre avec elle. "On n'imagine pas combien la cour est un panier de crabes. Je pense que Charlène n'a pas eu sa chance, dès le départ les dés étaient pipés par la jalousie des uns et l'ambition des autres", confie un connaisseur du palais. A cela s'ajoute des rumeurs sur le fait que Caroline et Stéphanie de Monaco ne seraient pas particulièrement "aussi sympa avec elle qu'elles en donnent l'impression"... Quant à Albert, on lui reproche ne de pas avoir protéger sa femme des mauvais coups. Et pourtant, au début de leur mariage, entre eux c'était l'amour fou, "ensemble ils rayonnaient".

Depuis mars dernier, Charlene de Monaco est donc en Afrique du Sud, où elle a été opérée plusieurs fois pour des problèmes ORL. Sa dernière et ultime opération remonte au 8 octobre. Alors que tout s'est bien passé et que l'on est déjà le 20, rien ne dit qu'elle commence ses bagages pour rentrer... Et pourtant ses enfants lui manquent jure-t-elle. La princesse, qui avait déclaré aimer Albert malgré son passé qui ne lui "appartient pas", serait aussi du genre anxieuse à l'idée de voir débarquer d'autres enfants illégitimes, lui qui a déjà reconnu Jazmin Grace, née en 1992 d'une liaison avec Tamara Rotolo et Alexandre Coste, né en 2003 d'une relation avec Nicole Coste. Récemment, ce serait un enfant brésilien qui voudrait obtenir un test de paternité alors que le palais évoque de son côté "une tentative d'extorsion de fonds".

Autant de tensions qui retardent le retour de Charlene en principauté. Une date revient dans la bouche de tout le monde pour savoir si le couple princier bat vraiment de l'aile ou pas : le 19 novembre. Si la princesse n'est pas rentrée pour la fête nationale, "son absence serait perçue comme définitive" souligne le magazine.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image