Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

0SS 117 - Jean Dujardin : Un tournage "très physique", il a donné de sa personne...

Par Thomas Martin Rédacteur
Grand passionné de sport, il aime bien savoir ce qui se cache dans la vie des athlètes, mais ne néglige pas pour autant les stars de cinéma ou de la chanson. Après un long périple dans le grand nord canadien, il est revenu plus déterminé que jamais pour voir ce qui se tramait chez les people de France et d’ailleurs.
13 photos
Jamais deux sans trois. Jean Dujardin revient avec le troisième opus des aventures d'OSS 117 aujourd'hui en salle. Pour Le Parisien, il s'est confié sur ce rôle, particulièrement demandant.

L'été de Jean Dujardin est loin de ressembler à des vacances paisibles. À l'affiche de plusieurs films, l'acteur de 49 ans n'arrête pas. Présent à Cannes avec la sublime Nathalie Péchalat, il a fait sensation sur le tapis rouge. S'il a dû se mettre dans la peau d'une personnalité célèbre dans Présidents où il incarne Nicolas Sarkozy, l'ex d'Alexandra Lamy a également retrouvé un costume qu'il connaît bien en reprenant pour la troisième fois les traits d'Hubert Bonisseur de La Bath dans OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire.

Je n'avais pas envie de rester dans ma loge et de donner ça à un cascadeur

Un rôle devenu culte pour l'acteur à l'enfance difficile, même si cette année c'est Nicolas Bedos qui a réalisé le film et non plus Michel Hazanavicius, comme c'était le cas pour les deux premiers opus. Une aventure qui amène l'espion gaffeur en Afrique de l'Est et plus précisément au Kenya, pour un tournage très physique et "peut-être plus que les deux premiers", comme le concède Jean Dujardin en interview au Parisien mardi 3 août. "Comme on est dans les années 1980, je voulais des sauts dans l'hélico, des bagarres, être attaché par les pieds... (...) Et tant que j'estimais que je pouvais faire ces galipettes, je les ai faites : je n'avais pas envie de rester dans ma loge et de donner ça à un cascadeur", ajoute-t-il.

Le grand ami de George Clooney n'a pas hésité à donner du sien pour le film et lorsque le journaliste lui demande s'il a réalisé certaines cascades, la réponse ne se fait pas attendre : "Eh ben, toutes !", affirme Jean Dujardin, qui s'est employé comme rarement pour ce troisième volet au cinéma depuis d'aujourd'hui.

Habitué des personnages récurrents, celui qui a la dent dure contre les César possède un autre personnage devenu culte, Brice de Nice. Même s'il apprécie les deux personnages, Jean Dujardin voit bien la différence entre les deux, même s'ils se rejoignent sur d'autres. "OSS pense comme un homme des années 1950, alors que Brice est des années 2000. Il y a une candeur, une innocence et une bêtise communes qui les traversent", analyse-t-il.

Le nouvel opus d'OSS 117 est très attendu, notamment par les exploitants de salles de cinéma, dans une période compliquée pour eux. Espérons qu'Hubert Bonisseur de La Bath vienne à leur rescousse !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image