Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Adama Traoré : Aïssa Maïga dénonce la brutalité policière dans un discours fort

Adama Traoré : Aïssa Maïga dénonce la brutalité policière dans un discours fort
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Aïssa Maïga - People à la manifestation de soutien à Adama Traoré devant le tribunal de Paris le 2 juin 2020. Environ 20.000 personnes ont participé mardi soir devant le tribunal de Paris à un rassemblement interdit, émaillé d'incidents, à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation. © Cyril Moreau / Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Aïssa Maïga - People à la manifestation de soutien à Adama Traoré devant le tribunal de Paris le 2 juin 2020. Environ 20.000 personnes ont participé mardi soir devant le tribunal de Paris à un rassemblement interdit, émaillé d'incidents, à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation. © Cyril Moreau / Bestimage
Mardi 2 juin 2020, Aïssa Maïga a prononcé un discours puissant et nécessaire sur la brutalité de la police française envers les minorités, en marge de la manifestation parisienne pour la justice dans l'affaire Adama Traoré.

Aïssa Maïga faisait partie de ces 20 000 personnes rassemblées pacifiquement devant le tribunal de justice de Paris, le mardi 2 juin 2020. Elle a rejoint le mouvement lancé par Assa Traoré, la grande soeur d'Adama Traoré, un jeune homme noir de 24 ans tué en 2016 par la police lors d'une interpellation. "Aujourd'hui, ce n'est plus que le combat de la famille Traoré, c'est votre combat à vous tous (...). Aujourd'hui, quand on se bat pour George Floyd, on se bat pour Adama Traoré", a déclaré la militante antiraciste.

Aïssa Maïga, qui dénonçait le manque de diversité dans le cinéma français lors des César, a aujourd'hui dénoncé le racisme et la violence de la police française envers les minorités. "Je suis fière d'être ici, aux côtés d'Assa et de toutes les familles victimes de la brutalité policière en France. Je suis là en mémoire de tous ceux, la liste est trop longue, qui ont subi ces violences et qui l'ont payé de leur vie. Je suis actrice et réalisatrice, le combat que nous menons au cinéma, à la télévision et dans le théâtre en France est le même combat", a-t-elle déclaré devant la foule.

Nous ne laisserons pas la France tranquille tant qu'il y aura des injustices

"C'est un combat pour la représentation juste et une représentation positive et digne des populations afrodescendantes françaises. C'est un combat pour la justice à l'image, pour les populations d'origine asiatique, c'est un combat pour les populations d'origine arabe. Nous ne laisserons pas le cinéma français tranquille. Nous ne laisserons pas la justice française tranquille. Nous ne laisserons pas la France tranquille tant qu'il y aura des injustices. Et tant que nos frères, nos soeurs, nos enfants seront susceptibles de mourir à cause de la police qui est censée les protéger", a conclu Aïssa Maïga avec détermination. Un discours poignant.

Malgré l'interdiction de manifester déclarée par le préfet de police de Paris, plus de 20 000 personnes - d'après la préfecture de police de Paris - se sont rassemblées pacifiquement devant le tribunal de Paris, à porte de Clichy. Un rassemblement qui intervient dans le contexte de la montée du mouvement Black Lives Matter et ses manifestations, après la mort filmée de George Floyd, étouffé par un policier américain.

Quatre ans après l'affaire Traoré, sa grande soeur se bat toujours avec la même rage. Pendant la manifestation, on apprenait qu'une nouvelle expertise commandée par la famille, qu'Adama Traoré est mort d'un syndrome asphyxique faisant suite à un oedème cardiogénique. Les experts attribuent ce dernier "à une asphyxie positionnelle induite par le plaquage ventral", revenant à pointer la technique d'interpellation des gendarmes, selon ce document consulté par l'AFP. "Aucune autre cause du décès n'est identifiée ", était-il précisé.

Aïssa Maïga a manifesté aux côtés de plusieurs personnalités, dont Leïla Bekhti, Flora Coquerel, Camélia Jordana, Géraldine Nakache, Marina Foïs, Adèle Exarchopoulos, Kurzawa, Sadek ou encore Adele Haenel.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image