Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Ben Affleck : Défait par Xavier Dolan et sa ''Mommy'' au box-office

Ben Affleck : Défait par Xavier Dolan et sa ''Mommy'' au box-office
Par Christopher R.
7 photos
Lancer le diaporama

La promotion intensive, voire agressive, autour du phénomène Mommy a semble-t-il payé. A l'occasion des premières parisiennes, le cinquième long métrage de Xavier Dolan est arrivé en tête, réalisant le meilleur démarrage depuis deux mois et la sortie du blockbuster Les Gardiens de la Galaxie. C'est dire à quel point le public attendait cela...

Première victime collatérale de ce démarrage tonitruant : Gone Girl, de David Fincher. Ben Affleck, défait par son rival canadien, a réalisé par 2 674 entrées dans les salles de la capitale. Un poil insuffisant, puisque Mommy a enregistre la vente de 2 685 billets ce mercredi avant 14h, réalisant ainsi une très belle moyenne de 112 spectateurs par salle. La rivalité entre les deux films, qui fait actuellement rage au Québec, pourrait bien tourner à l'avantage du cinéaste québécois primé au dernier Festival de Cannes. Sur ses terres, après trois semaines d'exploitation, Mommy est toujours au top. Second de peu derrière Gone Girl (qui vient de sortir là-bas), Mommy a déjà pulvérisé son record de recettes, pointant à 1,6 million de dollars engrangés. Un succès qui ne devrait pas manquer de se prolonger en France, où ce bijou bourré d'émotions est très attendu.

"C'est très bien parti, se félicite Didier Lacourt, le directeur de la distribution chez Diaphana. C'est un départ de blockbuster américain. Il faut voir maintenant comment le film se comportera en province, s'il sera populaire ou 'art et essai'."

Seconde victime collatérale : le cinéma français. Si ce mercredi proposait en salles deux longs d'une qualité plus qu'honorable, aucun de ces deux espoirs n'a réussi à atteindre le podium, puisque la troisième place est squattée par la terrible Annabelle. Ainsi, le fantasque et onirique Lou ! Journal Infime n'attire que 544 spectateurs, alors que Papa Was Not a Rolling Stone séduit 311 spectateurs.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image