Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Box-office US : Divergente au top devant les Muppets et un drame chrétien

6 photos
Lancer le diaporama

Très attendu aux États-Unis, Divergente ne s'est pas offert un démarrage canon, et n'a pas non plus donné tort aux analystes qui prévoyaient un départ autour des 60 millions de dollars. Après les traditionnels trois premiers jours d'exploitation, Divergente pointe à 56 millions de dollars de recettes. Un beau succès pour débuter, dans la veine de ce que la saga Twilight enregistrait à ses balbutiements. Le tandem Robert PattinsonKristen Stewart engrangeait 69 millions de billets avec un budget de production moins conséquent (37 millions ici pour 85 chez Divergente). On est toutefois très loin de Hunger Games, le grand rival auquel Divergente est directement comparé. A l'éopque, Jennifer Lawrence et ses complices s'offraient un peu plus de 156 millions de dollars dès le premier week-end, pour finir leur course à 408 millions de dollars.

Emmené par une Shailene Woodley encore méconnue du grand public (comme l'était un peu K-Stew avant que Twilight ne fasse décoller sa cote de popularité), Divergente pourra s'appuyer sur le bouche-à-oreille, et le week-end prochain – face au film Noé – nous dira si la saga naissante peut tenir son rang, où s'écrouler comme Sublimes Créatures et The Mortal Instruments.

Pour concurrence cette semaine, Divergente n'a fait qu'une bouchée de deux films pourtant très familiaux. Les Muppets opéraient leur retour devant un public de connaisseurs (Muppets Most Wanted prend la deuxième place avec 16,5 millions de dollars) alors que Mr Peabody & Sherman cédait son trône après deux semaines solides passées en tête (11,5 millions pour une 3e place, et déjà 81 millions amassés).

La véritable surprise se trouve à la 5e place avec God's Not Dead. Ce long métrage, drame destiné au public chrétien, s'est offert 8,5 millions de dollars dès son premier week-end d'exploitation. Produit par Pure Flix Entertainment, société spécialisée dans le divertissement religieux, God's Not Dead prêche à un public convaincu et largement croyant, faisant écho au succès relatif de Son of God (55,6 millions de dollars après 4 semaines d'exploitation), et surtout permet d'occuper le terrain avant la sortie de la fresque biblique Noé, très critiquée par certains observateurs religieux aux États-Unis.

À noter enfin qu'un film français vient de sortir aux États-Unis, The French Minister (Quai d'Orsay, pour la version française) et qu'il a amassé 3100 dollars sur une seule et petite salle. Julie Gayet, pour le coup incluse sur l'affiche US du film, n'a pas plus attiré les foules que prévu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel