Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Box-office US : Fast and Furious 7 bat des records, le public au rendez-vous

Ils l'avaient presque prévu. Le carton de Fast & Furious 7 au box-office américain a bien eu lieu, mais bien au-delà des attentes des observateurs qui s'étaient prêtés au jeu des pronostics. Vendredi, alors que le 7e volet de la franchise sort sur 4004 écrans aux Etats-Unis, on table sur 115 millions de dollars de recettes à l'issue du premier week-end d'exploitation. Dimanche soir, les estimations tombent : ce seront 143,6 millions de dollars, soit le 9e meilleur démarrage de l'histoire sur le sol américain.

C'est donc acté : la franchise Fast & Furious peut enfin rivaliser avec les autres supersagas hollywoodiennes telles que Harry Potter, Hunger Games et, dans une moindre mesure, les productions Disney/Marvel. À l'international, ce septième opus a suscité un engouement similaire à celui du public américain. Le film amasse déjà 240,4 millions de dollars, éparpillés entre les marchés britannique (19 millions de livres), allemand (15,2 millions de dollars), français (11,4) et australiens (11,2). Ce qui permet à Universal Studios d'enregistrer un box-office international estimé à 384 millions de dollars de recettes. Soit le quatrième meilleur démarrage de l'histoire du septième art, après Avengers (392,5 millions), Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (394,4) et Harry Potter et les Reliques de la Mort - 2e Partie (483,2). Qui dit mieux ?

La combinaison des critiques enthousiastes autour du meilleur opus de la franchise et de l'hommage au regretté Paul Walker ont largement contribué à ce raz-de-marée dans les salles obscures. Aux États-Unis, le film permet aussi de débattre autour de la diversité. En effet, jamais un long métrage n'aura permis de mettre en lumière un public aussi éclaté et rassemblé. Selon Universal (qui pourrait tenir là sa première production milliardaire), 75% des spectateurs nord-américains proviennent de minorités. Les Latinos ont été les plus présents (37%), suivis par les Caucasiens (25), Afro-Américains (24), Asiatiques (10) et autres (4). Les origines diverses des acteurs tels que Vin Diesel, Paul Walker, Michelle Rodriguez, Tyrese Gibson, Ludacris ou bien Jason Statham et le réalisateur (James Wan) en sont le reflet.

En France, Fast and Furious 7 a enregistré 357 566 entrées sur sa seule journée du mercredi. Le gros week-end de trois jours pour Pâques va grandement aider ce 7e épisode de la franchise à dépasser le million d'entrées. On estime d'ailleurs qu'environ 1,8 million de spectateurs se seront massés dans les salles françaises pour rendre un ultime hommage à Paul Walker...

Vin Diesel résume d'ailleurs très bien le carton planétaire de ce 7e opus : "Pablo, ce week-end, tu as transformé le monde en une famille..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel