Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

César 2013 : Une cérémonie dominée par les polémiques et le cas Depardieu ?

Ce 22 février au sein du prestigieux théâtre du Châtelet à Paris, se tiendra l'incontournable cérémonie des César. Pour la 38e édition, la comédie a une place de choix avec les treize nominations de Camille redouble de Noémie Lvovsky. Elle est concurrencée par le drame qui a bouleversé le monde entier, Amour de Michael Haneke, Palme d'or. Cette soirée des César se déroule néanmoins dans un contexte différent de celui de l'an dernier. En 2012, le cinéma français brillait de mille feux, alliant popularité et éloges critiques avec The Artist, Intouchables et Polisse. Cette année, la soi-disant famille du cinéma se déchire sur la polémique du salaire des acteurs, initiée par le producteur et distributeur Vincent Maraval, sans parler de l'affaire Depardieu qui fait couler tant d'encre. Antoine de Caunes, animateur une nouvelle fois de cette fête du septième art, se confie au Parisien sur la cérémonie.

Avec Jamel Debbouze comme président cette année, les discours d'ouverture et de clôture devraient rimer avec rire. Antoine de Caunes s'en réjouit, lui qui clame : "On a trop longtemps oublié le côté divertissement du cinéma." Avec la présence des comédies Camille redouble ou encore Le Prénom dans les nominations, le maître de cérémonie est aussi heureux de la place accordée à ce genre parfois mésestimé dans les remises de prix. Cependant, il ne se satisfait pas de tout : "Je suis choquée que Le Marsupilami d'Alain Chabat, qui a dépassé les 5 millions de spectateurs, ne soit pas nominé. On va essayer de réparer cette injustice." Il faut dire que le héros de cette superproduction est Jamel, président des César, ça ne devrait donc pas être difficile... Cet "oubli" fait écho au film Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet, lui aussi perdant des nominations des César 2011. Succès au box-office doit-il forcément aller de pair avec nominations aux César ? Telle est la question.

La polémique sur le salaire des acteurs s'invitera aussi sûrement à cette 38e édition des César : "Enfin les langues se sont déliées. On a commencé à parler chiffres et à revenir dans le monde réel à un moment où la crise frappe les gens de plein fouet. Un abcès a été crevé et je pense que ça va rendre le terrain un peu plus sain." Avec cet arrière-plan, on a "servi de la matière sur un plateau" à Antoine de Caunes. Ce dernier adorerait aussi que le controversé Gérard Depardieu se montre, pour choquer ou bien émouvoir comme personne. Enfin, les techniciens manifesteront devant le théâtre du Châtelet pour appeler à une mobilisation pour l'extension de la convention collective.

Suivez en direct la 38e cérémonie des César sur Canal+ à partir de 21h et en live sur Purepeople.com
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel