Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Deauville, le final : Charlotte Le Bon en crop top et mini-jupe, Valeria Bruni Tedeschi mise sur le XXL

Deauville, le final : Charlotte Le Bon en crop top et mini-jupe, Valeria Bruni Tedeschi mise sur le XXL
Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
42 photos
La dernière séance du Festival de Deauville s'est déroulée ce 10 septembre 2022 avec le palmarès de la 48e édition mené par "Aftersun". Le jury présidé par Arnaud Desplechin a remis ses prix, en présence d'une foule de personnalités aussi chic que tendance, parmi lesquelles Charlotte Le Bon et Valeria Bruni-Tedeschi.

Le rideau est tombé sur Deauville. Le grand prix du 48e festival du cinéma américain a été attribué le 10 septembre 2022 à Aftersun de la réalisatrice Charlotte Wells, film poignant sur les relations d'un père en vacances avec sa fille de 11 ans. Ce long-métrage, qui succède au palmarès à Down with the King de Diego Ongaro, a reçu la plus haute distinction du festival. Léa Drucker, membre du jury passionnée et élégante, s'est dit "emportée" par ce film "impressionniste". "Je me suis mise à pleurer tout de suite. On a l'impression qu'on est dans la mémoire de quelqu'un et c'est extrêmement subtil", a confié l'actrice devant l'AFP.

Pour ce grand final, cette édition présidé par le cinéaste Arnaud Despleschin a accueilli sur son tapis rouge une foule de personnalités. L'actrice désormais réalisatrice (Falcon Lake présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes) Charlotte Le Bon a fait sensation dans un look mini : petite jupe noire et crop top. Les cheveux parfaitement tirés en arrière, l'irrésistible Québécoise était resplendissante, tout comme l'Italienne Valeria Bruni Tedeschi. L'artiste italienne a misé sur style XXL à la fois décontracté et audacieux.

Pour sa clôture, le festival a projeté La Grande Magie, comédie musicale de Noémie Lvovsky. "Ça fait chaud au coeur, voir une scène pleine comme cela, l'enthousiasme des spectateurs est bouleversant", a confié à l'AFP la réalisatrice à qui l'on doit Camille redouble. Le long-métrage, qui a été tourné dans le sud du Finistère à Beg Meil, est une adaptation très libre de La Grande Magia écrit en 1948 par le dramaturge italien Eduardo De Filippo (1900-1984). Une partie du casting était présent pour l'occasion : Judith Chemla, Rebecca Marder, Damien Bonnard et Armelle.

Le jury Révélations a fait une très belle apparition sur le red carpet normand : Agathe Rousselle, Eddy de Pretto, Yolande Zauberman, Nicolas Pariser, Andrea Bescond - venue avec son amoureux Eric Metayer - ont posé avec plaisir au côté de la présidente Elodie Bouchez. Remarquée à la Mostra, Anne Parillaud continue de répandre sa beauté mais en France à Deauville désormais, non loin de ses pairs Marine Vacth, Julie Delpy, Alex Lutz et Pierre Deladonchamps.

Le palmarès du 48e festival de Deauville

Le Grand prix est donc revenu à Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal, Frankie Corio et Celia Rowlson-Hall

Le prix du jury a lui été décerné à deux films : War Pony, plongée dans le monde amérindien, de Gina Gammell et Riley Keough, et Palm Trees and Power Lines, film sur l'adolescence, de Jamie Dack.

Le jury de la critique, composé de cinq journalistes, a aussi décerné son prix à Aftersun, qui avait aussi remporté en mai le prix de la "French Touch" à Cannes.

Le prix du public, choisi par les festivaliers qui ont pu voter, est allé à Emily The Criminal, qui retrace le parcours d'une femme sombrant dans la criminalité en Californie.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image