Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elodie (Koh-Lanta 2021) a cru s'être fêlé le pubis après la chute : "Ça aurait pu être plus grave..." (EXCLU)

12 photos
Voir 12 photos
Après neuf jours d'aventure, à l'issue du troisième épisode de "Koh-Lanta, Les Armes secrètes", Elodie est éliminée. La candidate de l'équipe jaune aura marqué cette édition du jeu de TF1 davec sa lourde chute au tout début. Pour "Purepeople.com", elle revient sur ses craintes et raconte son expérience "Koh-Lanta". -

Après les départs de Sylviane puis Marie dans Koh-Lanta, Les Armes secrètes, une nouvelle candidate est éliminée. L'épisode diffusé vendredi 26 mars 2021, et toujours présenté par Denis Brogniart, a été marqué par le retour de Teheiura le temps d'un confort, une dispute entre Myriam et Mathieu, le coup de moins bien d'Aurélien examiné par les médecins et l'élimination d'Elodie. Cette dernière se livre à Purepeople.com sur son aventure, de sa violente chute lors du premier épisode à l'ambiance sur le camp jaune.

Que ressentez-vous lorsque vous êtes éliminée ?

Honnêtement, je m'en doutais. Je n'ai pas été vraiment surprise, et puis j'avais déjà fait un conseil, je me savais en danger. Après, forcément j'ai été un peu déçue et nostalgique. Car je pouvais aller plus loin, physiquement et mentalement.

Que pensez-vous des votes de vos camarades ?

Je pense que ça s'est joué à la dernière minute. Par rapport aux images que l'on voit, Laëtitia et Lucie semblent aussi en danger. Et je ne m'en étais pas rendu compte sur le camp. Je l'ai réalisé qu'en regardant l'épisode... Mais sur le coup, j'avoue que j'avais quand même un petit espoir de me dire que je pouvais peut-être passer entre les mailles du filet. Laëtitia n'était pas très appréciée, pour moi c'est la capitaine et ce n'était pas évident sur le coup. Mais il y avait une carte à jouer, c'est ce que je retiens après coup.

Pourquoi vous être résignée à voter contre Laëtitia plutôt que de monter une alliance ?

Déjà, voter contre Lucie c'était impossible pour moi. J'ai tout de suite créé un lien fort avec elle, c'est quelqu'un qui avait des valeurs que je partage. Elle est très sportive et en forme, donc à mon sens elle méritait complètement sa place dans l'équipe. Finalement, il ne restait que Laëtitia, car nos trois noms étaient ceux qui ressortaient. Je vote contre Laëtitia pour sauver ma place, ce n'est pas contre elle. Mon regret aujourd'hui, c'est de ne pas être allée voir les autres pour envisager une stratégie pour sauver ma peau. Mais ce n'est pas dans mon caractère d'agir ainsi. Et puis sur le camp, je n'ai pas du tout ressenti que Laëtitia était si peu appréciée...

Vous dites que votre chute est peut-être la cause de votre élimination... Pourquoi ?

Ça arrive très très tôt dans le jeu, et puis c'est une chute quand même assez violente. Je tombe, j'ai un hématome, et je retape dessus dans le jeu, forcément... J'ai été soignée, je n'avais rien de cassé, j'allais bien. Mais le bleu me faisait mal, même si je ne le disais pas. Je peux comprendre qu'ils pensent que je suis fragilisée par la chute. Je ne peux pas leur en vouloir. D'ailleurs, Shanice vient me voir dès le matin le jour du conseil pour savoir dans quel état je suis. Ils ont des doutes, et c'est normal.

Vous aviez confié avoir cru vous être fêlée le pubis ! Comment allez-vous depuis ?

Je vais très bien. J'ai eu de la chance, je n'ai rien eu du tout de superficiel, rien de cassé non plus. Ma condition physique, mes muscles ont fait que je m'en suis bien sortie. Le médecin sur place me l'a dit, je suis solide. Mais franchement, ça aurait pu être beaucoup plus grave. Aujourd'hui, tout va bien : je fais mon sport comme d'habitude, je m'entraîne sans souci. Après, c'est sûr que sur le coup, ça fait mal !

Comment décririez-vous l'ambiance dans l'équipe jaune ?

Il y avait une très bonne ambiance, tout le monde avait beaucoup d'humour... Ça, c'était avant l'épisode de mon élimination et nos deux défaites. Tant qu'on gagnait, c'était top ! On a beaucoup de forts caractères, donc forcément quand on perd... L'équipe jaune, pour moi c'est une équipe sportive avec des forts tempéraments. Je crois beaucoup en cette équipe.

Que pensez-vous du comportement de Laëtitia, qui agace certains camarades ?

Elle l'avait dit, elle ne voulait pas de cette place de capitaine. Donc je pense que son comportement est clairement lié à cette non volonté. Ce titre lui est un peu tombé dessus comme ça, sans qu'elle le veuille vraiment. Après, je ne suis pas sûre qu'on puisse lui reprocher ça. Enfin, pour ma part, je ne peux pas.

Que pensez-vous du comportement de Mathieu ?

Moi, j'adore ! Les tempéraments de feu, j'aime vraiment. Il dit ce qu'il pense, et ça me plaît. J'ai aussi un côté comme lui où je n'aime pas perdre. J'ai l'habitude d'avoir dans mon entourage des personnes avec des caractères bien trempés, donc Mathieu, j'adore ! Il me fait rire aussi. C'est un très bon élément.

Qu'est-ce qui a été le plus dur pour vous sur le camp ?

Le plus dur, c'était le climat tropical qui nous a ravagé la cabane. On a dormi dans l'eau avec nos vêtements dégueulasses. Après l'épreuve du fugitif, le soir on dort avec nos affaires toutes sales avec dix centimètres d'eau au sol et la pluie qui nous tombe dessus. Sans oublier qu'on n'avait pas le feu, c'était dur. On ne peut pas se réchauffer, on dort sur un sol marécageux...

Vous semblez avoir fondu en quelques jours, vos coéquipiers le font d'ailleurs remarquer dans l'épisode. Combien de kilos avez-vous perdu ?

Ce que je peux dire, c'est que je ne suis pas arrivée avec beaucoup de réserves. Peut-être que l'on voit que j'ai perdu du poids, mais moi je ne l'ai pas ressenti comme tel. Je suis quelqu'un déjà avec un physique assez sec de base. Après, bien sûr après neuf jours d'aventure, j'ai souffert de la faim mais je ne m'en suis jamais plaint sur le camp. J'avais fait abstraction de cette sensation, ce n'était pas un frein pour moi.

Comment avez-vous vécu l'éloignement avec vos filles ?

Je l'ai plutôt bien vécu car j'avais tout préparé avant mon départ. J'avais géré en amont pour que tout se passe bien, j'étais sereine. J'avais laissé plein des petits mots, des petites attentions et des surprises à la maison, pour qu'ils sentent que je suis là malgré tout. Après, forcément quand je suis rentrée ils m'ont dit que je leur avais manqué !

Quel a été votre premier geste au retour ?

Le thé m'avait trop manqué. Je trouve cette boisson réconfortante, chaude et en plus ça remplit l'estomac. C'est LE truc qui m'a énormément manqué, c'est toute ma vie. Donc j'en ai bien profité au retour. Et puis ensuite, j'ai savouré le bonheur d'être dans un lit au chaud, sous une couette et un matelas. C'est tellement du luxe !

Vos camarades de l'équipe jaune Thomas et Myriam sont en couple ! Comment leur relation est-elle née sur le camp ?

Je ne parlerai pas du tout de ça. C'est vraiment leur vie privée. Je n'ai rien à dire là-dessus.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image