Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Enemy : Mélanie Laurent face à un Jake Gyllenhaal très tourmenté

6 photos
Lancer le diaporama

Jake Gyllenhaal a collaboré deux fois avec le réalisateur québécois Denis Villeneuve : pour Prisoners et Enemy, dont la nouvelle bande-annonce se dévoile. Moins énigmatique que la première mais toujours fascinante, elle nous permet de découvrir l'acteur paranoïaque et barbu, aux côtés de la jeune maman Mélanie Laurent et de Sarah Gadon. Enemy est une adaptation de l'oeuvre de José Saramago, The Double.

Si Denis Villeneuve avait tourné Enemy avant Prisoners, c'est ce dernier qui a été distribué en salles en premier. Et avec succès, puisque le thriller qui met en scène Hugh Jackman en père torturé face au flic Gyllenhaal a récolté 122 millions de dollars dans le monde, pour un budget de 46 millions, sans parler des critiques élogieuses et de la citation aux Oscars (meilleure photographie). Fort de cette réussite, le réalisateur peut montrer un peu plus de sa réalisation Enemy, thriller "psychosexuel" sur un maître de conférence d'université qui découvre son double, un acteur, et le traque. Mais seul un peut survivre.

En interview pour Yahoo.com, Denis Villeneuve et Jake Gyllenhaal ont manifesté leur grande complicité. L'acteur dira même : "Je le considère comme un frère. Je l'aime et je le déteste profondément." [rires] Plus sérieusement, le réalisateur admettra son influence hitchcockienne. Ils ont également dû trouver un moyen de rendre le plus crédible possible les scènes avec les deux Gyllenhaal. Ainsi, pour que le jeu de l'acteur soit naturel, ils ont pensé mettre face à lui un autre comédien, qui aurait ensuite été effacé en post-production, mais Jake Gyllenhaal a préféré donner la réplique à une balle de tennis qui diffusait les répliques du personnage.

Mélanie Laurent poursuit quant à elle sereinement sa carrière en alternant les tournages en France et ailleurs. Elle fait partie de la distribution de Night Train to Lisbon de Bille August avec Jeremy Irons, adaptation du Train de nuit pour Lisbonne de Pascal Mercier, mais aussi de Cry/Fly, un nouveau drame, dans lequel elle croisera le chemin de Cillian Murphy et Jennifer Connelly sous la direction de la Péruvienne Claudia Llosa (Ours d'or à la Berlinale 2009 pour Fausta).

"Enemy", prochainement en salles
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image