Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Eric Zemmour et Sarah Knafo : Une discussion complice dévoilée

Eric Zemmour et Sarah Knafo : Une discussion complice dévoilée
Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
14 photos
Dans le premier épisode de la série documentaire de TF1 "La Bataille de l'Elysée", on peut découvrir des images rares : celle d'Eric Zemmour en pleine discussion avec sa conseillère Sarah Knafo. Muée en directrice de campagne, elle a une influence considérable sur le polémiste réactionnaire, comme le montre ses interventions à ses côtés.

L'influence de Sarah Knafo dans l'ascension politique d'Eric Zemmour est indéniable dans l'extrait du documentaire en plusieurs épisodes La Bataille de l'Elysée, diffusé sur TF1. Dans l'épisode programmé ce 6 décembre 2021, les journalistes ont eu la possibilité de filmer les échanges entre le célèbre polémiste et son équipe, à Londres. Des images rares où l'on y découvre la jeune énarque conseiller le candidat à la présidentielle. Après sa standing ovation à Villepinte lors du premier meeting officiellement pour les présidentielles, cette personnalité complexe est plus que jamais dans la lumière et face à l'opinion publique.

L'équipe d'Eric Zemmour a été filmée dans le cadre d'un meeting des Français de Londres, il devait se tenir au prestigieux Royal Institute, mais le contrat a été annulé. Manifestement, l'homme politique n'est pas très attendu dans la capitale anglaise. Il s'est donc replié sur la salle de conférence d'un hôtel Ibis. Pour préparer son discours, la nouvelle figure de l'extrême-droite s'est largement appuyé sur Sarah Knafo. C'est ainsi qu'on peut découvrir la construction du speech zemmourien. La directrice de campagne explique : "En arrivant, je pense que c'est important de mettre le contexte dans lequel tu es accueilli, le maire de Londres. Pour moi, c'est au tout début. Un petit mot sur Sadiq Khan versus Hidalgo, ils détruisent leur ville, l'insécurité. (...) Tu as des islamistes qui ont le droit de faire des prêches dans les parcs, et toi tu n'as pas le droit de louer une salle. (...) Par ailleurs, tu as un maire qui a toutes les affinités du monde avec les islamistes."

Pause dans la vidéo, les reporters de La Bataille de l'Elysée signalent que cette dernière réflexion sur l'édile londonien, membre du parti travailliste et d'origine indo-pakistanaise, n'engagent qu'elle, même Eric Zemmour n'en sait rien. Devant la caméra, après ses propos, la magistrate de la cour des comptes - en pause dans sa carrière pour mener la campagne électorale d'Eric Zemmour - se ronge les ongles. Elle a la pression, celle de construire le discours de l'essayiste qui veut s'imposer dans la course électorale. Sa parole est manifestement très écoutée par celui qui fut son mentor et est désormais des alliés. C'est elle et ses collègues qui insistent pour miser sur les polémiques dans son discours, plus que dans les références historiques.

Peu après l'épisode londonien, Eric Zemmour va enchaîner les couacs face aux intentions de vote qui stagnent, voire baissent : les poursuite judiciaire, ses propos devant le Bataclan alors que tous se recueillent pour les victimes des attentats, son doigt d'honneur à une Marseillaise qui venait de lui en faire, le désistement d'un puissant soutien financier, Charles Gave, une vidéo de campagne très controversée et les distances prises par certains comme Philippe de Villiers, absent de son premier meeting en tant que candidat. Ce dernier avait par ailleurs fait part de ses craintes face au duo qu'il forme avec Sarah Knafo, dont l'appétit pour le pouvoir, inexorable certes quand on fait de la politique, se lit sur son visage.

Désormais, au-delà des clashes, Eric Zemmour doit convaincre par son programme politique et obtenir les 500 signatures pour pouvoir se présenter. Pour le moment, ce sont toujours les coups d'éclat qui dominent son actualité : violences avec des militants de SOS racisme et à son égard à Villepinte, atteinte à sa vie privée, entretien tendu face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC... La campagne de l'ancien journaliste qui se dit victime de la presse n'est pas simple. On le retrouvera sur France 2 ce jeudi 9 décembre, dans l'émission Elysée 2022.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image