Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Eurovision 2022 : Après l'échec cuisant, Alvan réagit et admet "un risque"

Eurovision 2022 : Après l'échec cuisant, Alvan réagit et admet "un risque"
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
Une place humiliante. Samedi 14 mai, la 66e édition du concours de l'Eurovision a fait triompher l'Ukraine et le groupe Kalush Orchestra. Une victoire attendue. Mais le reste du classement avait de quoi surprendre, notamment quant à la 24e place de la France, représentée par le groupe Alvan & Ahez.

D'une année sur l'autre, le résultat est stupéfiant ! Alors que Barbara Pravi avait failli remporter la victoire l'an dernier à l'Eurovision - qui aurait mis fin à la malédiction française depuis le dernier triomphe de Marie Myriam -, l'édition 2022 du concours de chant a été marquée par l'avant-dernière place tricolore ! En effet, Alvan & Ahez n'ont récolté que 17 points... Un échec cuisant.

Sur Twitter, le séduisant chanteur Alvan a pris la parole ce lundi 16 mai, tête reposée, pour commenter cette avant-dernière place très dure à encaisser. "Merci à @EurovisionF2 et aux Français qui ont pris un risque en envoyant une chanson si expérimentale dans une langue minorisée. J'espère qu'on vous a rendu fiers", a-t-il fait savoir. Sur scène à Turin, en Italie - après la victoire l'an dernier de Maneskin - Alvan & Ahez ont tenté de défendre les couleurs tricolores avec le titre Fulenn, entièrement chanté en breton... Avec aucun passage en français, et encore moins en anglais, contrairement à l'immense majorité des pays en compétition, dur dur de se faire comprendre un minimum par les votants. L'animateur Stéphane Bern, qui commentait le show avec Laurence Boccolini, a d'ailleurs fortement regretté l'absence du français dans la compétition.

"En dépit du résultat, le maître mot est fierté. On est resté nous-mêmes malgré les critiques, malgré la pression, malgré les polémiques quant au fait que Fulenn soit une chanson bretonne, on n'a pas perdu le nord", a de son côté réagi sa camarade, Marine Lavigne, auprès de Télé-Loisirs.

Pour rappel, c'est le groupe ukrainien Kalush Orchestra - dont les membres sont déjà rappelés à la guerre contre le Russie - qui a remporté l'Eurovision. Leur chanson Stefania a récolté... 631 points ! Une petite polémique a éclaté après l'émission car la Roumanie a fait savoir que le vote de son jury n'avait pas été attribué correctement au cours de la soirée. En effet, les 12 points du pays devaient aller à la Moldavie et non pas à l'Ukraine. "Nous avons été désagréablement surpris de constater que le vote n'a pas été pris en compte dans le classement final, les organisateurs attribuant une autre série de notes aux concurrents de la finale. Nous précisons que le jury roumain a décidé d'attribuer la note maximale aux représentants de la Moldavie", a fait savoir la télévision publique roumaine TVR. En fonction de la réponse qui lui sera apportée par l'Union européenne de radiotélévision (UER), l'organisme organisateur de l'Eurovision, elle se réserve le droit "de prendre des mesures pour corriger la situation".

Comme le relate Le Parisien, "dans la nuit de samedi à dimanche, l'UER a pointé 'certains schémas de vote irréguliers identifiés dans les résultats de six pays' lors de la seconde demi-finale et de la finale. Elle n'a pas précisé quels États étaient concernés ni si ces irrégularités pouvaient avoir des conséquences sur le classement final. 'L'UER prend très au sérieux toute tentative présumée de manipulation du vote au Concours Eurovision de la chanson.'"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image