Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

François Hollande réagit 'au désespoir' de Françoise Hardy

5 photos
Lancer le diaporama

La future élection présidentielle déchaîne les passions, et certaines annonces faites par les candidats ont tendance à faire réagir plus que d'autres...

C'est le cas de la réforme fiscale prévue par François Hollande, avec la création d'une nouvelle tranche d'imposition à 75% pour les revenus supérieurs à un million d'euros. Une proposition qui avait fait réagir Patrick Bruel mais aussi Jamel Debbouze qui appelle pourtant à voter pour François Hollande dès le premier tour.

Françoise Hardy avait donc rejoint les deux stars dans une interview pour Paris Match, où elle déclarait payer 40 000 euros d'impôt sur la fortune (ISF). Elle y exprimait ses craintes de devoir vendre son appartement et quitter Paris si la réforme voulue par François Hollande passait, malgré des revenus qu'elle estime à 150 000 euros.

Invité de l'émission Des Paroles et des actes ce mercredi soir sur France 2, le candidat socialiste à la présidentielle et favori des sondages a tenu à rassurer Françoise Hardy sur son avenir, comme le relève Puremedias... "Si les personnes qui sont à la rue payaient 40 000 euros d'ISF, elles seraient heureuses, ces personnes. Il y a des gens qui couchent dehors, dans les tentes, les roulottes, les caravanes. Je veux rassurer Françoise Hardy, l'ISF ne sera pas multiplié par trois puisque je vais revenir exactement au barème qui existait l'année dernière avant qu'il soit baissé par Nicolas Sarkozy. De ce point de vue-là, elle ne sera donc pas à la rue", a-t-il ainsi expliqué.

Heureusement, la chanteuse pourra toujours compter sur le soutien de son fils Thomas Dutronc en cas de galère, celui-ci l'ayant rassurée par un petit message via son compte Twitter : "Mais non, maman, ne t'inquiète pas, je t'inviterai chez moi au cas où..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel