Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Françoise Hardy pas touchée par la mort des frères Bogdanoff : "Ils ne m'intéressaient pas !"

Françoise Hardy pas touchée par la mort des frères Bogdanoff : "Ils ne m'intéressaient pas !"
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Igor et Grichka Bogdanoff sont morts à six jours d'intervalle des suites de la Covid-19. Les frères jumeaux avaient refusé délibérément de se faire vacciner. Et ça, Françoise Hardy a du mal à l'accepter. La chanteuse a réagi à leur décès.

La vaccination contre la Covid-19 est un sujet sensible au sein de certains foyers... encore plus dans l'appartement de Françoise Hardy, situé dans le 16e arrondissement de Paris. Auto-confinée à domicile depuis trois ans, immunodéprimée à cause de ses divers problèmes de santé, dont un cancer du larynx, la chanteuse regrette amèrement de ne pas pouvoir avoir droit à la précieuse seringue, ni pour une dose, ni pour deux, ni pour trois. Alors autant dire qu'elle n'a aucune pitié pour ceux qui sont récalcitrants à l'idée de prendre rendez-vous sur Doctolib ou autre.

Si les réfractaires peuvent vivre confinés, libre à eux de ne pas se faire vacciner

"Constater que des gens gravement malades d'un cancer, du coeur ou autres ne peuvent subir l'opération prévue pour les soigner, parce que les non-vaccinés ont envahi l'hôpital... il y a là de quoi perdre patience, regrette Françoise Hardy dans les colonnes du magazine Gala. J'ai une carence lymphocytaire depuis 2015, alors que l'efficacité du vaccin passe par les lymphocytes T. Si les réfractaires peuvent vivre confinés, libre à eux de ne pas se faire vacciner. Mais s'ils veulent vivre normalement, voir des amis, le vaccin est le minimum requis pour se protéger et protéger les autres. On oublie que c'est parce que la vaccination contre la variole a été obligatoire pendant longtemps que cette maladie a pu être éradiquée."

Ceux des frères Bogdanoff ne m'intéressaient pas

Les effets secondaires des 45 radiothérapies qui ont traversé sa tête, ceux d'une immunothérapie qu'elle a subi l'empêche de retrouver un quotidien plus serein. Ce qui explique que Françoise Hardy ne soit pas très sensible aux soucis des personnes non-vaccinées par choix. Questionnée sur la disparition des frères Bogdanoff, morts des suites de la Covid-19 les 28 décembre 2021 - Grichka - et 3 janvier 2022 - Igor - puisqu'ils pensaient être en assez bonne forme pour résister au virus de manière organique, l'artiste assure ne ressentir aucune sorte émotion. "Pourquoi la partagerais-je ? J'ai lu des livres passionnants de Richard Feynman, de Trinh Xuan Thuan, d'Etienne Klein, mais ceux des frères Bogdanoff ne m'intéressaient pas", rappelle-t-elle. Voilà qui l'aidera, effectivement, à tourner la page plus facilement...

Retrouvez l'interview de Françoise Hardy dans le magazine Gala, n°1493, le 20 janvier 2022.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image