Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Golden Globes 2012 : L'amour et les larmes d'Alexandra Lamy pour Jean Dujardin

Alexandra Lamy et Jean Dujardin lors des Golden Globes à Beverly Hills le 15 janvier 2012
16 photos
Lancer le diaporama
Alexandra Lamy et Jean Dujardin lors des Golden Globes à Beverly Hills le 15 janvier 2012

Les larmes débordant des yeux, Alexandra Lamy a filmé à l'aide de son smartphone la montée des marches de son époux, Jean Dujardin, sur la scène des Golden Globes, le 15 janvier à Beverly Hills. En entendant de la bouche de Jessica Biel le nom de son mari, héros de The Artist, en tant que lauréat de la catégorie meilleur acteur dans un film musical ou une comédie, la comédienne, folle de joie, l'a fougueusement embrassé.

Partenaires dans la série Un gars, une fille, mari et femme depuis le mois de juillet 2009, Jean Dujardin et Alexandra Lamy étaient plus unis que jamais à Los Angeles, pour partager le grand moment de l'acteur : l'obtention d'un Golden Globe. Un prix qui le place plus que jamais vers une nomination aux Oscars. Au micro, Jean Dujardin s'empresse de remercier son épouse qui n'arrive pas à retenir ses larmes.

Alors que l'heure est à la fête, une mini-affaire fait néanmoins surface : en serrant dans ses bras son bien-aimé quelques instants après avoir entendu qu'il était le vainqueur, Alexandra Lamy aurait dévoilé son sein que sa robe bustier n'a pas pu cacher. "Oops", lit-on dans la presse ici et là, mais en regardant attentivement, on semble bien loin d'une quelconque impudeur... Beaucoup de bruit pour rien ?

Jean Dujardin n'a sans doute que faire de ce genre de propos. Il savoure sa joie et vit un rêve auquel il n'avait pas songé avant. Pas de prétention ou de tête qui grossit, les trois Golden Globes reçus (meilleurs film, acteur et musique) saluent avant tout une oeuvre faite avec le coeur : "Faut dire qu'on n'est pas des méchants. On n'est pas arrivés en roulant des mécaniques, on est arrivés avec un petit film qu'on a fait en 35 jours. c'est une lette d'amour à Hollywood, une histoire simple qu'on a faite avec beaucoup de sincérité."

Un an auparavant, personne n'aurait pu prédire un tel avenir à The Artist de Michel Hazanavicius, qui a filmé Jean Dujardin et Bérénice Bejo, sa compagne et la mère de deux de ses enfants. Jean Dujardin a expliqué au Figaro vivre un rêve éveillé : " Je n'y crois pas encore vraiment. Je me suis dit qu'ils allaient balancer le nom de Ryan Gosling et que je ne monterai pas sur scène. [...] L'Oscar, disons qu'on y pense très secrètement, mais qu'on ne s'en parle pas vraiment. On se dit simplement que si une bonne surprise se déclenche, on la vivra parfaitement bien !"

Europe 1 a pu recueillir aussi les mots émus de l'acteur, et on retrouve la fougue de Jean Dujardin, plus à l'aise sans la barrière de la langue. Cependant, il a mis de côté sa crainte de mal parler anglais : "Je n'ai pas le choix... C'est un vieux complexe de cancre," expliquera-t-il quant à ses difficultés dans la langue de Shakespeare. Au micro de Nikos Aliagas, il a également admis, sans mal, avoir été très touché par les pleurs de joie de sa femme : "C'est super de vivre ça tous les deux." Pas peu fier - mais on le comprend -, il raconte avoir discuté avec Brad Pitt, ajoutant qu'Angelina Jolie "adore Alexandra Lamy, elle lui a envoyé un mail. Ça c'est du scoop !" Au cours de cette soirée à l'ambiance sympathique et très arrosée, Jean Dujardin s'est réjoui de la proximité avec les Brangelina, accessibles et charmants. Nous sommes loin de l'image glaciale qu'Angelina Jolie peut, par son allure, véhiculer. L'interview s'achève avec les louanges de Jude Law et Meryl Streep sur le film. Les Anglo-Saxons sont décidément sous le charme.

Les motifs de satisfaction sont nombreux. Notamment pour le puissant Harvey Weinstein, distributeur du film en Amérique, qui n'a pas lésiné sur les soirées et autres moyens de promotion du film français dans la campagne pour les Oscars. France 3, qui a fourni un million d'euros pour coproduire The Artist, se frotte également les mains. Selon TV Mag, "le long métrage sera diffusé sur France 3, à 20h35, deux ans et demi précisément après sa sortie. Les accords prévoient que le film puisse être diffusé sur France 2 ou toute autre chaîne de France télévisions, mais, à moins que les choses ne changent profondément d'ici là, il est d'usage pour le groupe de laisser une chaîne exploiter un succès dont elle est à l'origine."

Notons que si Jean Dujardin va bientôt nous faire le plaisir de dévoiler ses Infidèles, film à sketches (le 29 février au cinéma), il devrait être dirigé par Jacques Audiard (actuellement en train d'achever De rouille et d'os) avec Pascale Arbillot, selon les propos de Valérie Karsenti qui ferait également partie de l'aventure, dans une interview pour Femme Actuelle.

À noter que The Artist va bénéficier d'une ressortie dans les salles de cinéma en France, prévue à la fin du mois de janvier.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image