Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Golden Globes : L'hilarant Ricky Gervais scandalise Hollywood avec ses blagues !

3 photos
Lancer le diaporama
En choisissant comme maître de cérémonie des Golden Globes le sémillant Ricky Gervais, déjà choisi pour cette fonction l'année passée, les organisateurs savaient que l'humour allait être au rendez-vous. Cependant, les plaisanteries de l'acteur britannique, truculent dans la série The Office, étaient aussi drôles que politiquement incorrectes, avec notamment des blagues sur les rumeurs de corruption des Golden Globes et sur les scientologues. Au milieu de la soirée, le comique est revenu après une longue pause, bien plus calme et sage : était-il allé trop loin ?

Retour à la soirée et aux bonnes blagues de mister Gervais. Tout le monde en a eu pour son compte, avec des attaques contre Mel Gibson et Charlie Sheen, stars et hommes violents qui ont fait les beaux jours de la presse à scandales. Facile, certes, mais Ricky est aussi sans pitié avec le duo Tom Hanks et Tim Allen, les voix de Woody et Buzz dans la saga Toy Story. Ainsi, il a présenté longuement Hanks et sa carrière, puis a annoncé Allen de la façon suivante : "Et l'autre avec Tom Hanks, c'est Tim Allen." Ce à quoi le duo raillé a répliqué : "On se souvient que Ricky a été un comédien un peu enrobé, mais un excellent comédien", a gentiment tancé Tom Hanks ; "il n'est plus ni l'un ni l'autre désormais", a persiflé Allen. Beaucoup de vedettes, telles Robert Downey Jr., attaqué sur le fait que le public se souvient de lui non seulement pour sa filmographie mais aussi pour son passage en centre de désintox' et en prison, lui ont reproché de ne pas être drôle, mais simplement méchant ; d'autres, comme Robert de Niro, Andrew Garfield et Christian Bale, ont salué sa férocité.

Ricky Gervais n'a pas fait que se moquer. Il a également mis le doigt sur des polémiques en évoquant les soupçons de corruption pesant sur les membres de l'académie des Golden Globes avec l'étrange présence de The Tourist, avec Johnny Depp et Angelina Jolie, oeuvre laminée par la critique que lui-même admet n'avoir pas vue, dans la catégorie de la meilleure comédie. En riant, l'animateur de soirée a déclaré : "Je voudrais mettre un terme à la rumeur comme quoi The Tourist a été nominé parce que l'Association de la presse étrangère à Hollywood (HFPA) [qui organise la cérémonie, NDLR] voulait passer des soirées avec les stars du film. Ce n'est pas la seule raison, elle a aussi accepté des pots de vin." Les rires jaunes et les applaudissements timides sévissent.

Face à cela, Johnny Depp rit, Angelina Jolie sourit, mais il y a certainement des personnalités du 7e Art qui grincent des dents. Ricky Gervais explique ensuite que les "cadeaux" étaient des places pour un concert de Cher. "Mais qui a donc envie de voir un concert de Cher ?", s'interroge Gervais. Il a également raillé Sex and the City 2 qui aurait pu avoir un prix pour les meilleurs... effets spéciaux pour l'équipe qui a photoshopé l'affiche !

Sans peur, il se lance ensuite à l'assaut de la scientologie, secte à laquelle de nombreuses stars comme Tom Cruise ou John Travolta appartiennent. Pour tourner en dérision cette organisation, il commence par regretter que le film I Love You Phillip Morris, avec Jim Carrey et Ewan McGregor, qui y jouent un couple homosexuel, ne soit pas nommé : "Deux hétéros qui prétendent être gays, c'est complètement l'opposé de certains célèbres scientologues." Quand il entend les sifflements de la salle, il rétorque : "Mes avocats m'ont aidé à rédiger cette blague."

En milieu de soirée, Ricky fait une longue pause et son absence affole les journalistes, qui soupçonnent les membres des Golden Globes d'avoir fait virer Gervais. Que nenni, il revient. Mais beaucoup moins féroce, comme si on lui avait fait la leçon. Il a démenti cela auprès du Daily Mail... Déjà présentateur de la cérémonie l'an passé, Ricky Gervais sera-t-il présent pour une troisième fois ? Pas sûr... En attendant, retrouvez ci-dessus son speech d'introduction. Amateurs d'humour british, vous en aurez pour votre argent !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel