Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Indiana Jones : 5 choses que vous ignorez sur la saga culte

10 photos
Lancer le diaporama

À partir de ce mardi 17 février, et ce pour les trois mardis suivants également, M6 proposera à ses téléspectateurs de replonger dans la saga Indiana Jones. Après Star Wars, place à l'aventurier et professeur d'archéologie surnommé Indy. Au menu, les quatre volets de la franchise menée par Harrison Ford : Les Aventuriers de l'arche perdue (1981), Indiana Jones et le temple maudit (1984), Indiana Jones et la dernière croisade (1989) et enfin Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal (2008). Avant de vibrer pour les aventures de l'archéologue le plus cool de l'histoire du cinéma, tentons de percer les mystères et secrets de cette saga coproduite par George Lucas.

Ils auraient dû jouer Indy

Avant de devenir l'un des acteurs les plus rentables de l'histoire du cinéma hollywoodien, Harrison Ford a galéré. Son salaire de misère sur le premier Star Wars et... cet Indiana Jones qu'il a incarné par le fruit du hasard. En effet, s'il était le favori de Spielberg, Harrison Ford n'était pas le premier acteur envisagé. Il a tout d'abord remplacé Tom Selleck, celui que George Lucas voulait en Indy, après que Jeff Bridges a refusé le rôle. Sam Neill (qu'on retrouvera dans Jurassic Park en 1993) était également pressenti.


Spielberg voulait James Bond

Ayant pour habitude de partir en vacances juste avant la sortie de chacun de ses films, George Lucas est parti juste avant que La Guerre des Étoiles ne sorte. À Hawaï en compagnie de son ami Steven Spielberg, ils en vinrent à discuter d'une nouvelle saga d'aventures, alors que ce dernier confiait à son complice son désir de réaliser un James Bond dans un avenir proche. Le réalisateur des Dents de la mer, qui construisait alors un château de sable, se verra alors rétorquer un "j'ai mieux" évoquant alors pour la première fois un film titré Les Aventuriers de l'arche perdue. Le duo, épaulé par Lawrence Kasdan, se met alors à écrire le scénario de ce qui deviendra un hit international ayant rapporté près de 390 millions de dollars, un exploit pour ce début d'années 1980 où le blockbuster (genre initié par Spielberg) n'en est encore qu'à ses balbutiements.


Un look (presque) parfait

Contre-pied parfait à James Bond, Indiana Jones (qui s'appelait d'ailleurs Indiana Smith à l'origine) aura incarné pendant de nombreuses années le look parfait de l'aventurier baroudeur. Mais attention, chapeau vissé sur la tête, blouson en cuir usé et chemise bleue, Indy a quand même du style. À un détail près, celui où le trio Lucas-Spielberg-Kasdan tombe dans l'anachronisme : la sacoche en toile beige que le héros porte en bandoulière. Un sac que l'on trouvait chez les militaires allemands dans lequel, pendant la Seconde Guerre mondiale, les nazis rangeaient leurs masques à gaz. Or problème, lorsque les aventures d'Indiana commencent en 1936, Indy la porte déjà. Sauf que la guerre n'a commencé qu'en 1939. Les fans n'en tiendront pas rigueur à leur héros, puisque dans Indiana Jones et la dernière croisade, c'est cette sacoche qui sauve la vie d'Indiana.


Spielberg, l'amoureux

Indiana Jones et le temple maudit (1984), deuxième volet très apprécié des fans, n'est pas le favori de Steven Spielberg, d'un point de vue cinématographique. Le réalisateur américain s'est toutefois consolé, puisque c'est lors de ce tournage qu'il tomba amoureux de Kate Capshaw (sa femme depuis 1991 et la mère de ses 5 enfants). Une autre anecdote verra Spielberg assurer plus tard que si Capshaw a bien voulu l'épouser, c'est parce que le metteur en scène avait réussi à couper du scénario une séquence où sa future femme devait être aux prises avec des serpents, sa plus grande phobie.

Harrison Ford snobe Cate Blanchett

En 2008 sort le quatrième (et moins bon) volet des aventures d'Indy, Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal. L'occasion de découvrir de nouveaux visages dans cette franchise, avec notamment Shia LaBeouf (qui a accepté le rôle sans même lire le scénario) et Cate Blanchett. Lors du tournage, Harrison Ford a aperçu une femme blonde, il a demandé à savoir de qui il s'agissait, avant qu'on lui dise qu'il s'agissait de Cate Blanchett. Harrison Ford ne l'avait pas reconnue, puisqu'il ne l'avait jamais vue sans sa perruque et son costume. Il se murmure également que Scarlett Johansson, Natalie Portman ou encore Michelle Yeoh avaient été approchées pour des rôles féminins, sans que l'on sache lesquels, ni même si les actrices sont allées jusqu'au stade des négociations.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel