Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Interview de Meghan Markle : odieux et acharné, un présentateur quitte son poste

15 photos
Voir 15 photos
Interview de Meghan Markle : odieux et acharné, un présentateur quitte son poste
Piers Morgan a préféré quitter la chaîne ITV après cinq ans d'antenne. Ayant tenu des propos choquants et fait preuve d'acharnement à l'encontre de Meghan Markle sur le plateau de "Good Morning Britain", l'homme de 55 ans avait reçu des dizaines de milliers de plaintes auprès du CSA britannique.

Après des années d'émissions matinales parfois très à charge contre Meghan Markle et à donner des tribunes ouvertes à son père, Piers Morgan a quitté ses fonctions de la chaîne ITV. Le présentateur britannique de 55 ans, connu dans le monde entier pour son bagout co-animait l'émission Good Morning Britain depuis cinq ans. "Suite à des discussions avec ITV, Piers Morgan a décidé qu'il était maintenant temps de quitter Good Morning Britain", a indiqué la chaîne dans un communiqué, expliquant "accepter" sa décision.

La veille, Piers Morgan quittait brutalement le plateau lorsqu'un journaliste le confrontait à ses déclarations assez choquantes au sujet de la duchesse de Sussex, qualifié même "d'acharnement". "Ok, j'en ai terminé avec ça, désolé, je ne peux pas faire ça", avait-il assuré avant de se lever et de quitter le plateau, visiblement énervé.

Ce grand ami de Donald Trump semble avoir une dent contre elle depuis qu'elle l'a ghosté en ne répondant plus à ses messages sur les réseaux sociaux, avant qu'elle ne rencontre le prince Harry. Dans l'émission, Piers Morgan a réussi à réunir plus de 41 000 plaintes auprès du CSA britannique, l'Ofcom, notamment en ayant des propos choquants sur la santé mentale de Meghan Markle. "Je ne crois pas un mot de ce qu'elle dit. Je ne la croirais pas si elle me lisait un bulletin météo", avait-il notamment martelé.

Les propos de Piers Morgan ont été dénoncés par l'association de défense de la santé mentale, Mind. "Il est essentiel que, lorsque les gens demandent du soutien ou partagent leurs problèmes de santé mentale, ils soient considérés avec dignité, respect et empathie", a rappelé l'ONG sur Twitter.

"Arriviste", "grossière", "actrice escaladant l'échelle sociale sans vergogne"... l'ancien directeur en chef du tabloïd Daily Mirror a martelé de nombreuses fois que Meghan Markle n'était là que pour épancher sa soif de notoriété. Dans son interview vérité diffusée dimanche, la duchesse de Sussex expliquait que le harcèlement des tabloïds sur son comportement soit-disant tyrannique lui donnait envie de "ne plus être en vie".

Désormais privé de vitrine, Piers Morgan a fait valoir son droit de "liberté d'expression". "Lundi, j'ai dit que je ne croyais pas Meghan Markle lors de son interview avec Oprah. J'ai eu du temps pour me forger mon opinion, et je ne la crois toujours pas. Si vous la croyez, ok. La liberté d'expression est là et je suis heureux d'en mourir. Merci pour l'amour et la haine. Je m'en vais pour passer plus de temps avec mes pensées", a-t-il tweeté mercredi.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image