Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty : "C'est du délire complet, les Tuche"

6 photos
Lancer le diaporama
Ils sont riches, drôles, heureux et complices. Les interprètes des parents Tuche évoquent le succès du film, mais également leurs vies derrière la célébrité et l'argent.

Ce 3 février sort en salles Les Tuche 2. Une suite où le public pourra retrouver les membres de la célèbre famille beauf du Nord devenue riche en gagnant au Loto. Pour cette nouvelle aventure, direction l'Amérique où la petite smala part retrouver le benjamin du clan - Donald, alias "Coin-Coin". Mais celui-ci, amoureux d'une jeune "fille de", n'assume plus ses origines et ses parents. "C'est un truc qu'on n'a jamais pu ressentir", nous confie Jean-Paul Rouve, interrogé sur le fait d'avoir eu à renier sa famille par le passé. Loin d'être des gosses de riches, l'acteur français et son épouse de fiction Isabelle Nanty s'épanchent sur leurs origines sociales et l'éducation reçue, aujourd'hui transmise à leurs enfants respectifs. "On ne vient pas du tout de ce milieu, clame l'ex-Robin des Bois. D'avoir conscience de ses racines, ça te permet de ne pas partir en sucette. J'ai eu cette chance d'avoir le terreau familial, d'avoir rencontré des gens comme Isabelle, qui était prof de théâtre et avait les pieds sur terre, la chance d'avoir eu les Robin des Bois, de connaître le succès en groupe et de se sentir en sécurité, parce que rien ne peut t'arriver lorsque tu es dans un groupe."

"Jean-Paul a toujours intégré ses parents", nous dit Isabelle Nanty, se rappelant que son partenaire de jeu et ami les amenait au cours Florent ou les faisait apparaître dans les sketchs des Robin des Bois. Quant à leurs enfants, qui sont eux nés dans un environnement plus bourgeois, les deux comédiens répondent sans fard, à l'instar d'Isabelle Nanty pour qui "la vie à la maison n'a rien à voir avec tout ça". "Très tôt, j'ai essayé d'apprendre à ma fille à ne pas faire attention à ce que les gens disent", avoue la comédienne, maman d'une petite Tallulah (15 ans). Loin des paillettes, ils préfèrent une vie simple.

On essaie d'être les plus drôles possible

De retour dans la famille Tuche, Rouve et Nanty n'en reviennent pas de ce succès. Une histoire qui a démarré il y a plus de dix ans et à laquelle les deux acteurs auraient pu ne pas participer. Aujourd'hui, ils ne regrettent absolument rien et surtout pas d'avoir porté à l'écran cette famille attachante. "C'est du délire complet, les Tuche", avoue Jean-Paul Rouve, qui se surprend de voir à quel point "le public s'est approprié le film, ils connaissent les répliques par coeur". Selon lui, les fans de la première heure "s'identifient aux personnages, parce que les Tuche ne sont pas des ploucs, ils s'identifient à l'amour qu'il y a dans cette famille". "On essaie d'être les plus drôles possible et on s'en rend compte avec le temps que les gens récupèrent le film", avoue Jean-Paul Rouve, qui avait déjà connu ce phénomène avec la comédie culte Nos jours heureux. Et de s'avouer plus libre que jamais : "On ne se refuse rien comme vanne... Je retrouve la liberté qu'on avait avec les Robin, où on se permettait tout et n'importe quoi. Ici, on a un petit peu cela. Et c'est rare, aujourd'hui au cinéma, de se le permettre."

Les Tuche 3... à l'Elysée ?

À peine le deuxième volet bouclé, l'équipe des Tuche pense déjà à un troisième - qui verra sans doute le jour, si on en croit le succès annoncé de cette suite en Amérique. "Je crois que Jeff Tuche président, ça peut être bien", glisse Isabelle Nanty. "On avait déjà cette idée en tête, même pour le 2. Je me dis que ça peut être intéressant, la politique et le milieu parisien", surenchérit Jean-Paul Rouve. Le rendez-vous est pris !

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image