Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Depp, délirant et de retour avec Alice, "De l'autre côté du miroir"...

5 photos
Lancer le diaporama
La suite d'"Alice au Pays des Merveilles" se dévoile avec une première bande-annonce fantasque.

Attendue dans nos salles pour le 1er juin 2016, les premières images de la suite d'Alice au Pays des Merveilles viennent déjà d'être dévoilées dans sa toute première bande-annonce. Intitulé Alice Through the Looking Glass (Alice de l'autre côté du miroir), le film voit Mia Wasikowska revenir dans la peau de la jeune intrépide Alice, face, notamment, à un Johnny Depp travesti et délirant en Chapelier Fou.

Au menu, un univers merveilleux burtonien – Tim Burton a laissé son siège de réalisateur à James Bobin, lequel a déjà signé les Muppets et sa suite, mais veille au grain en qualité de producteur –, et une intrigue pour le moins haletante où l'on voit débarquer un nouveau méchant campé par un maestro de l'humour british : Sacha Baron Cohen. Un plaisir de retrouver le chéri d'Isla Fisher et de le découvrir donnant la réplique à Helena Bonham Carter (la terrifiante Reine Rouge) et Johnny Depp, qui furent partenaires dans le très noir Sweeney Todd. Anne Hathaway sera également de retour dans son rôle de prude Reine Blanche.

Adapté du roman écrit par Lewis Carroll en 1871, le récit De l'autre côté du miroir suivait la jeune Alice plongée dans l'ennui, assoupie, rêvant qu'elle passe de l'autre côté du miroir du salon. Un échiquier et un lieu à l'envers où il faut courir très vite pour rester sur place, des pièces d'échecs (reines, cavaliers) et des personnages de la culture enfantine de l'époque victorienne, voilà ce que découvrait Alice dans ce monde imaginaire. Appelant à la rêverie, au non-sens et au jeu des sonorités (à base de quiproquo, polysémie et jeux de mots), l'univers de Caroll semble avoir trouvé un bel écho au cinéma. Pour rappel, Alice au Pays des Merveilles avait amassé 1,02 milliard de dollars au box-office international, devenant le plus gros succès du tandem Depp/Burton (huit films ensemble).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image