Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Julien Doré a détesté vivre en couple : "C'était un échec total"

16 photos
Lancer le diaporama
Julien Doré dans l'émission "Thé ou Café" diffusée sur France 2 le 21 janvier 2017
Le chanteur s'est intimement confié auprès de Catherine Ceylac ce samedi 21 janvier.

C'est avec beaucoup de franchise et de coeur que Julien Doré s'est confié samedi 21 janvier à Catherine Ceylac dans l'émission Thé ou Café, diffusée sur France 2.

En pleine promotion pour défendre la sortie de son quatrième album studio sobrement baptisé &, le chanteur de 34 ans s'est intimement confié sur le regard qu'il porte aux relations amoureuses, affirmant qu'il n'était pas de ceux qui aimaient l'amour-possession. "Le coeur est brûlant, mais pour moi la passion doit être toujours portée par quelque chose de joli et de doux. J'ai beaucoup de mal avec un espèce de cercle un peu classique dans lesquels les couples se mettent parfois", a-t-il déclaré.

Admettant que "la non confiance" et la "jalousie absolue" l'effrayent beaucoup, Julien Doré a toutefois déclaré qu'il avait "de moins en moins" peur de l'engagement. Lancé, celui qui fut il y a quelques années le compagnon des actrices Louise Bourgoin et Marina Hands a développé son propos. "Encore une fois, l'engagement est relatif. C'est-à-dire que pour moi, l'engagement symbolique n'existe pas, n'a strictement aucun sens. Je ne crois pas forcément aux valeurs du mariage par exemple. Je pense qu'avoir un enfant avec quelqu'un qu'on aime ou qu'on a pu aimer est mille fois plus fort qu'une symbolique qui pourrait être celle du mariage... Ou vivre sous le même toit", a-t-il poursuivi.

Je suis sans doute un bien meilleur amoureux quand j'ai un espace à moi

L'auteur-compositeur-interprète n'a pas peur de dire que ses expériences passées avec la colocation amoureuse ne se sont pas déroulées comme prévu. "J'ai déjà vécu sous un même toit, deux fois, c'était un échec total. Mais effectivement, par exemple, l'espèce de symbolique du même toit, oui je trouve ça ridicule. C'est-à-dire qu'en fait le même toit pour un couple - qui pourrait avoir un enfant, qui pourrait être ensemble -, c'est finalement fait pour rassurer les autres. Toujours ! Je sais que j'ai besoin d'un espace à moi et je suis sans doute un bien meilleur amoureux quand j'ai un espace à moi (...) Je ne vois pas en quoi la naissance d'un enfant ou même une relation solide empêcherait cette façon de vivre", a-t-il conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image