Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Leonardo DiCaprio et la malédiction des Oscars : La défaite du Loup

La victoire de Matthew McConaughey dans la catégorie meilleur acteur des Oscars a fait quatre malheureux, mais parmi eux, il en est un qui se distingue : Leonardo DiCaprio. Impuissant devant l'interprétation et la transformation physique de son adversaire, le comédien de 39 ans, héros du Loup de Wall Street, a vu pour la quatrième fois le trophée lui échapper ce 2 mars à Los Angeles. La malédiction des Oscars n'aura pas pris fin cette année.

Il y a vingt ans exactement, Leonardo DiCaprio obtient sa première nomination aux Oscars, pour Gilbert Grape, catégorie second rôle. Le prix reviendra à Tommy Lee Jones dans Le Fugitif. Cette année-là, la concurrence est féroce, puisque Ralph Fiennes, impeccable et terrible dans La Liste de Schindler, fait partie des nommés, tout comme feu Pete Postlethwaite dans Au nom du père.

Un peu plus d'une décennie passe, Leo, qui n'a pas eu le plaisir d'être nommé pour Titanic, le sera en 2005 pour sa performance flamboyante en Howard Hughes dans Aviator, sous la direction de celui qui est désormais son réalisateur fétiche, Martin Scorsese. Face à Jamie Foxx en Ray Charles, il ne fera pas le poids pour les votants. Sa performance dans Blood Diamond lui vaut une nouvelle nomination en 2007, mais encore une fois, il doit s'incliner devant un autre, Le Dernier Roi d'Écosse Forest Whitaker.

En 2014, ses nombreux fans en ont assez. L'excellent acteur qu'il est doit décrocher cette fichue statuette : ainsi, un hashtag est né sur Twitter pour mobiliser les troupes, #GiveLeoAnOscar (#DonnezUnOscarALeo). Le réseau social rassemble les indignations des internautes qui hurlent à l'injustice. Leo DiCaprio devra attendre avant l'Oscar, même si son personnage de trader immoral avait ses chances et si cela peut le consoler, Brad Pitt n'a pas non plus de statuette d'acteur à mettre sur sa cheminée - même s'il en a désormais une en tant que producteur de 12 Years a Slave. Libération avance une explication à cette malédiction des Oscar, le héros de Roméo+Juliette ne donnerait pas suffisamment de sa personne lors de la saison de prix. Écumer les soirées et enchaîner les interviews, c'est le marathon obligatoire auquel s'adonnent la plupart des artistes en lice aux Oscars. Mais Leo n'y mettrait pas assez de coeur.

C'est l'occasion parfaite de revoir la vidéo parodique révélée lors de la sortie du film J. Edgar, avec Leo et réalisé par Clint Eastwood, revisitant la bande-annonce du biopic et le transformant en campagne "Pour que Leo ait enfin un Oscar". D'innombrables détournements ont d'ailleurs fleuri sur le Net, raillant ladite malédiction. Rire, ça détend toujours un peu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel