Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Letizia et Felipe d'Espagne : Dans une folle intrigue avec Dolores Redondo

Letizia et Felipe d'Espagne : Dans une folle intrigue avec Dolores Redondo
Le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne présidaient samedi 15 octobre 2016 à la remise du Prix Planeta du roman, attribué à Dolores Redondo (finaliste : Marcos Chicot), lors d'une cérémonie au Palais des Congrès de Catalogne à Barcelone.
19 photos
Lancer le diaporama
Le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne présidaient samedi 15 octobre 2016 à la remise du Prix Planeta du roman, attribué à Dolores Redondo (finaliste : Marcos Chicot), lors d'une cérémonie au Palais des Congrès de Catalogne à Barcelone.
Le couple royal soutient la création littéraire et aime les films à suspense... Il est servi !

Trois jours après leur participation aux célébrations pluvieuses de la Fête nationale à Madrid, accompagnés joliment par leurs filles Leonor et Sofia, le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne étaient à nouveau à pied d'oeuvre ensemble samedi 15 octobre 2016. Au Palais des Congrès de Catalogne à Barcelone, le couple royal présidait la cérémonie de remise du Prix Planeta du roman, décerné par la maison d'édition du même nom et doté de 601 000 euros – ce qui en fait le prix littéraire le mieux pourvu au monde après le Nobel. Et, à la différence du Prix Princesse des Asturies et du Prix Cervantes, dont Felipe et Letizia sont également de fidèles ambassadeurs, le prix Planeta récompense un ouvrage et non l'ensemble d'un oeuvre.

Autant dire que Dolores Redondo avait plus d'une raison d'être particulièrement heureuse à l'annonce de son nom comme lauréate de cette 65e édition, primée pour son ouvrage Todo esto te daré, "roman noir à l'intrigue policière parfaite, avec des touches rappelant la narration d'Agatha Christie", ainsi que l'a mis en exergue Juan Eslava Galán au nom du jury. Un jury qui a eu du travail puisqu'il lui a fallu départager pas moins de 552 livres candidats écrits en castillan. Le roi et la reine, superbe en total look black (jupe évasée Hugo Boss et haut noué au cou) et parée de pendants d'oreilles Yanes et d'un bracelet Cartier, ne voulaient pas manquer ce dénouement... En prime, ils auront été aux premières loges pour apprécier la joie très expressive de la gagnante, qui a dédié son prix à son compagnon et à sa famille.

Dolores Redondo, un succès fou !

À 47 ans, Dolores Redondo nage effectivement en plein bonheur : le prix Planeta vient déjà saluer une carrière entamée en 2009 seulement et qui a connu un décollage fulgurant avec la trilogie de Baztan ces dernières années – El guardián invisible (2013), publié en français sous le titre Le Gardien invisible (Stock, réédition, Gallimard), Legado en los huesos (2013), publié en français sous le titre De chair et d'os (Mercure de France, puis Gallimard) et Ofrenda a la tormenta (2014), publié en français sous le titre Une offrande à la tempête (Mercure de France). Une trilogie historico-policière qui a captivé les lecteurs (700 000 exemplaires vendus en Espagne, traduite dans quinze pays) et a tapé dans l'oeil de l'Allemand Peter Nadermann, producteur de l'adaptation au grand écran de la saga Millennium. L'adaptation du premier volet de la trilogie écrite par Dolores Redondo est d'ailleurs déjà en post-production ! Felipe et Letizia, qui adorent sortir au cinéma à Madrid, ont peut-être déjà coché cette future sortie sur leurs agendas.

Tandis que le couple royal se trouvait à Barcelone, on pouvait par ailleurs repérer l'infante Elena à Séville le même jour, à l'occasion du championnat d'Espagne de saut d'obstacles. Pas question pour elle de participer, toujours blessée au bras droit comme en attestait le bandage qu'elle portait, mais pas question non plus de se priver d'un tel spectacle et de quelques moments avec ses connaissances du milieu hippique : on l'a notamment vue en agréable compagnie avec Martha Ortega, héritière de l'empire Inditex, et son petit garçon Amancio.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image