Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Luc Besson en difficulté : Fleur Pellerin à la rescousse de son "Valérian"

Luc Besson en difficulté : Fleur Pellerin à la rescousse de son "Valérian"
En difficulté pour boucler le budget de son prochain film, Luc Besson en appelle au gouvernement. Hier soir sur RTL, la ministre de la Culture Fleur Pellerin lui a répondu.

Le prochain film de Luc Besson, Valérian et la ville aux mille planètes, est une ambitieuse fresque de science-fiction au casting international. Le réalisateur et producteur prévoit le budget colossal de 170 millions d'euros ce qui en ferait le film le plus cher jamais produit en Europe. Mais pour boucler un tel budget, Besson ne peut se passer des crédits d'impôts dont bénéficient les films français et étrangers en France.

Problème, son film en langue anglaise produit par un français ne lui permet de bénéficier d'aucune aide. Luc Besson serait de fait contraint de tourner en Hongrie et l'hexagone perdrait le millier d'emplois qu'engendre un tel tournage. Mardi 25 août sur RTL, Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a tenu a répondre au réalisateur : "C'est important pour moi que le France reste attractive pour les productions françaises mais aussi étrangères, a-t-elle déclaré au micro de Marc-Olivier Fogiel. Je ne fais pas de la législation pour des cas particuliers mais je réfléchis de manière générale à l'attractivité du territoire français dans le cadre de cette compétition internationale. J'ai déjà mis en place des dispositifs l'année dernière et je travaille encore à rendre plus attractifs ces dispositifs. Je serais ravie si le film de Besson pouvait en profiter et que les emplois qu'il promet pouvait bénéficier à notre territoire." Concrètement, le réalisateur de Lucy devra cependant patienter explique la ministre : "C'est un sujet de loi de finance donc les arbitrages seront rendus au début du mois d'octobre. Je suis favorable à ce que les films français puissent être tournés en France. Je crée un cadre pour rendre attractif le territoire pour les films français."

La veille, déjà au micro de Fogiel, Luc Besson a expliqué sa situation ubuesque : "J'ai prévenu les autorités parce que j'aimerais vraiment le faire en France. Il y a un tout petit problème : les crédits d'impôt. En France, ils sont pour les films français de 20% et de 30% pour les étrangers. Mais je suis un film français en langue anglaise, donc j'ai droit à 0% en tant que film français. En tant que film étranger, j'ai droit à 0% car le producteur est français. Je suis dans un trou juridique", regrettait le fondateur du studio EuropaCorp.

La solution qui s'offre à lui : la Hongrie et ses crédits d'impôt de 35 à 40%. Assez pour boucler le budget de Valérian qui compte dans son casting la star Clive Owen et les jeunes talents Dane DeHaan (The Amazing Spider-Man 2) et Cara Delevingne.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image