Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle : Sa fille Lilibet est enfin sur la liste de succession au trône

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
16 photos
Lilibet Diana Mountbatten a été officiellement ajoutée à la liste des successeurs à la couronne d'Angleterre. La fille de Meghan Markle et du prince Harry est en huitième position, derrière son grand-père, son oncle le prince William, ses trois cousins, son père, le prince Harry et son grand frère Archie.

Après l'histoire du prénom, l'affaire du baptême, voici celle de la succession. Lilibet Diana Mountbatten, venue au monde il y a à peine deux mois, est au coeur de nombreuses interrogations au sein de la famille royale. La petite soeur d'Archie, 2 ans, a été officiellement ajoutée au registre de la lignée des Windsor. Comme on peut le voir sur le site internet Royals.uk, la fille de Meghan Markle et du prince Harry, est donc huitième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre. Devant elle, figure son père, le Duc de Sussex, le prince William, duc de Cambridge, ses cousins, les princes George et Louis et la princesse Charlotte et, bien évidemment, le prince Charles. Ce dernier est sur le registre depuis ses 3 ans, soit l'année à laquelle sa mère Elizabeth II est devenue reine.

Seuls figurent les personnes de naissance royale, c'est pour cela que ni Meghan Markle, ni Kate Middleton ne se trouvent sur cette liste. Idem pour Sarah Ferguson, l'ex-femme du prince Andrew et Camilla Parker Bowles, la conjointe du Prince de Galles. On apprend sur le site internet que ladite liste a été mise en place au XVIIe siècle. La dernière fois qu'il a été modifié était en 2013, afin d'abolir le système de progéniture masculine, qui plaçait automatiquement les héritiers mâles au-dessus des autres successeurs.

Meghan Markle et le prince Harry, qui ont affirmé qu'ils délaissaient leurs titres et privilèges royaux, ont donc pu faire valoir les droits royaux de leurs enfants, malgré les tensions qui subsistent entre eux et la famille royale. Pour rappel, l'annonce de la parution des mémoires du Duc de Sussex, prévu pour fin 2022, a fait l'effet d'une bombe à Windsor.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image