Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Douglas : "Mon type de cancer vient d'une MST due au cunnilingus"

Délivré d'un cancer de la gorge détecté en 2010, et jusqu'ici relativement discret en public sur la question, Michael Douglas s'est exprimé sur les causes de son terrible cancer. L'acteur, ressuscité sur la scène hollywoodienne après sa performance dans Behind The Candelabra (Ma Vie avec Liberace), s'est confié dans une longue interview accordée au Guardian autour de sa nouvelle vie, ses inquiétudes de père, sa jeunesse, et son cancer.

Sur ce dernier, contracté il y a plus de trois ans, il explique "sans vouloir rentrer trop dans les détails" que "ce cancer en particulier est causé par le HPV (papillomavirus humain) qui vient du cunnilingus". De quoi mettre fin aux rumeurs qui évoquaient l'alcool ou la cigarette comme cause de son mal. En août 2010, la révélation de sa maladie ébranlait Hollywood lorsque, sur le plateau de David Letterman, il confirmait qu'il était victime d'un cancer de la gorge au stade 4, stade précédant la mort.

Au côté de sa femme Catherine Zeta-Jones (elle-même en proie à des troubles bipolaires), il mènera donc un combat âpre contre la maladie, laquelle le poussera à enchaîner les chimiothérapies et lui fera perdre près de 14 kilos. "C'est âpre, et ça peut vraiment tout prendre de vous", ajoute-t-il.

Désormais largement remis sur pied - on en veut pour preuve son émotion lors de sa présence au Festival de Cannes-, Michael Douglas a découvert avec surprise les raisons de son cancer : "Je m'inquiétais pour savoir si les soucis causés par l'incarcération de mon fils [Cameron a été condamné à 10 ans de prison pour possession et trafic de drogue, ndlr] n'auraient pas contribué à déclencher le cancer, mais non, en fait, c'est dû à une maladie sexuellement transmissible." Selon des recherches menées par la faculté d'odontologie de Malmö (Suède) et le journal médical The New England Journal of Medicine, il existe effectivement un lien de cause à effet entre les pratiques sexuelles orales et le cancer de la gorge. Plus détendu à l'évocation de la maladie, Michael Douglas use même d'ironie quant à la cause de son cancer : "Et si vous l'attrapez (le cancer), le cunnilingus est aussi le meilleur moyen de le soigner." Un cas suffisamment rare pour une étude de santé britannique, pour laquelle le VPH est à l'origine de 99 % des cas des cancers de l'utérus.

Coup du sort et en même temps savoureux hommage, Michael Douglas est de retour sur le devant de la scène grâce à une vibrante prestation dans la peau du pianiste virtuose Liberace, dans le film de Steven Soderbergh. Ce dernier, qui a rassemblé 2,4 millions de téléspectateurs lors de sa diffusion sur HBO (Ma vie avec Liberace est un téléfilm qui sortira sur le grand écran en France), raconte la tumultueuse histoire d'amour qui a lié l'artiste bling-bling et gay Liberace à son amant Scott Thorson (joué par Matt Damon). En 1987, Liberace meurt du sida, un des fameuses MST que la science combat non sans difficultés.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel