Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Jackson : Conrad Murray n'a rien dit du propofol mortel aux médecins !

Les audiences préliminaires de Conrad Murray, médecin personnel de Michael Jackson, ont démarré le 4 janvier à Los Angeles et durant environ deux semaines, les témoins se succèdent à la barre. Le but est de déterminer si le docteur Murray, poursuivi pour homicide involontaire, pourra être jugé pour la mort de Michael Jackson. Le King of Pop est décédé après avoir reçu une dose de propofol, puissant anesthésiant uniquemement utilisé en milieu hospitalier, mais que la star prenait pour dormir. Murray a reconnu lui avoir administré une dose de ce médicament le jour de sa mort, le 25 juin 2009.

Les témoignages du personnel de Michael Jackson se poursuivent et ne présentent pas Murray sous un beau jour. Le procureur avait déjà commencé à l'accabler au début des audiences, l'accusant de mauvaises procédures, et l'entourage de MJ détaille le moment de sa mort. Un de ses gardes du corps a même déclaré devant la justice que le médecin aurait dissimulé des médicaments au moment de sa mort. Les témoins du 6 janvier affirment quant à eux que Michael était déjà mort avant l'arrivée des secours et qu'il n'a pas évoqué une seule fois le fait qu'il ait pris du propofol, confirmant d'autres témoignages.

Deux médecins de l'UCLA, hôpital dans lequel a été envoyé MJ une fois que les secours ont été prévenus de son arrêt cardiaque, sont venus à la barre. Le dr. Richelle Cooper a témoigné du fait que la star ne montrait aucun signe de vie à son arrivée à l'hôpital. Lorsqu'elle lui a demandé quel médicament il avait pris, il n'a signalé que l'anxiolytique lorazepam. La cardiologue Thao Nguyen a quant à elle insisté sur le fait Murray lui a dit de ne pas baisser les bras et de tout faire pour sauver son patient, alors qu'il était déjà mort, depuis longtemps !

Plusieurs témoins ont déclaré que Murray n'acceptait pas le fait qu'il soit mort, refusant de prononcer la mort alors que tout montrait qu'il était décédé. Le secouriste Martin Blount a estimé devant la Cour supérieure que le chanteur semblait être mort depuis un certain temps, au moins vingt minutes, une constatation faite en observant les yeux fixes et dilatés de MJ. Cela coïncide avec les propos de l'ambulancier Senneff qui avait dit qu'il avait arrêté de respirer entre vingt minutes et une heure avant son arrivée et que donc Murray avait tardé avant de prévenir les secours, comme s'il avait voulu régler "des choses" avant que les ambulanciers n'arrivent.

D'ailleurs, deux représentants d'une compagnie de téléphone ont déclaré que durant les heures de la mort de Michael, le médecin a envoyé plusieurs sms, notamment au Texas où il possède un cabinet - pour que l'on fasse retirer des choses compromettantes ? -, et a appelé de nombreuses personnes, sans faire le numéro des secours, le 911.

Conrad Murray est attaqué de toutes parts, bien qu'il ne s'agisse "que" de témoignages d'audiences préliminaires, de nombreuses personnes confirment certains éléments : la mort de MJ au moins vingt minutes avant que les secours n'arrivent et le fait qu'il n'ait à aucun moment parlé aux services de soin du propofol.

Pour sa défense, les avocats de Murray ont préparé une thèse : MJ se serait réveillé pour s'administrer, lui-même, une dose supplémentaire de propofol. Murray n'aurait donc pas, selon cette argumentation, donné la dose fatale de cet anesthésiant, et la star se serait tuée. Il ne faut toutefois pas parler de suicide, puisqu'il n'avait pas forcément l'intention de se donner la mort, lui qui était particulièrement proche de ses trois enfants, et très investi dans la préparation des concerts à Londres.

Murray tente de toute façon le tout pour le tout, s'il est jugé et reconnu coupable, il risque jusqu'à quatre ans de prison. Il a aussi joué la carte de l'affection lors qu'il a été interrogé à Santa Monica : "C'est sur de voir Katherine [la mère de Michael] en deuil ... Je me soucie d'elle comme si c'était ma propre mère. [...] J'aime la mère de Michael Jackson". Pas sûr qu'elle lui porte la même tendresse, vu ce qu'elle a dit à son propos, totalement bouleversée lors d'une interview avec Oprah Winfrey : "Pourquoi n'a-t-il pas pris soin de mon enfant ?"


A suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Hugo Philip de "Danse avec les stars 2019" en interview avec "Purepeople", le 4 septembre, chez TF1

Alexandre Moix a accordé une interview à BFMTV le 17 septembre 2019 dans laquelle il fait des révélations sur son enfance avec Yann Moix. Il a notamment évoqué les punitions que subissaient son frère.

Clémentine Célarié sur France 2, le 15 septembre 2019.
Yoann Riou de "Danse avec les stars 2019" en interview pour "Purepeople", le 4 septembre 2019, chez TF1
Dominique de la première saison de "L'amour est dans le pré" découvre les images de son aventure avec sa famille - "L'amour vu du pré" du 16 septembre 2019
Yann Moix, son frère Alexandre s'exprime sur BFMTV, le 16 septembre 2019
Alexandre Moix, le frère de Yann Moix, s'exprime sur BFMTV, le 16 septembre 2019
Bande-annnonce de la nouvelle émission de Faustine Bollaert "La Boîte à secrets".
Elsa Esnoult de "Danse avec les stars 2019" en interview pour "Purepeople", le 4 septembre 2019
Purepeople.com a rencontré Camille Cerf le 5 septembre 2019 à la Galerie Rambuteau, à Paris, pour la présentation de sa collection capsule "CULOTTÉE ", pour la marque de lingerie Pomm'Poire,
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel