Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Philip Seymour Hoffman : La disparition brutale d'un grand acteur

Philip Seymour Hoffman est mort à l'âge de 46 ans ce 2 février à New York. Une terrible nouvelle annoncée en premier lieu par le Wall Street Journal, puis qui s'est répandue dans les médias du monde entier. Il était un acteur américain connu et admiré pour son immense talent, symbolisé par l'Oscar du meilleur acteur pour sa performance impeccable en Truman Capote et trois autres nominations (Doute, La Guerre selon Charlie Wilson et The Master).

Les circonstances de son décès restent floues. Mort dans son appartement à Manhattan, il aurait été retrouvé avec une seringue à son bras selon TMZ.com. De quoi alimenter l'idée d'overdose, lui qui a connu des problèmes de drogue par le passé et était passé en cure de désintoxication au mois de mai.

A l'heure où les hommages affluent déjà sur Internet et les réseaux sociaux, impossible de ne pas rendre compte de sa formidable carrière, brutalement achevée. Avec son charisme à la fois inquiétant et fascinant, il a su s'imposer dans des rôles variés, prouvant l'étendue de son jeu.

Avant de se faire remarquer dans le rôle de Scotty J. dans Boogie Nights il y a seize ans, Philip Seymour Hoffman, originaire de Fairport dans le nord-ouest de l'État de New York, a suivi des cours de théâtre à la New York State Summer School of the Arts et obtient finalement un Bachelor of Fine Arts en expression théâtrale en 1989. Ses premiers pas se feront avec la série New York, police judiciaire, le film Triple Bogey on a Par Five Hole (1991), crédité sous le nom de Phil Hoffman, puis My New Gun en 1992.

Acteur fétiche de Paul Thomas Anderson

Si on peut le voir dans le film-catastrophe Twister en 1996, c'est l'année suivante qu'il commencera à s'imposer dans le cinéma américain, grâce à Boogie Nights de Paul Thomas Anderson. Ce réalisateur, qui avait fait de lui un joueur de crap dans Sydney en 1996, marquera sa carrière. Il le fera briller dans Magnolia (1999), drame magistral en forme de mosaïque où il incarne un infirmier chargé par l'homme malade dont il s'occupe de retrouver le fils qu'il avait abandonné, joué par Tom Cruise. Viendra ensuite Punch-Drunk Love, avec Adam Sandler et en 2012, The Master. Dans cet objet cinématographique fascinant, Philip Seymour Hoffman est un gourou (qui n'est pas sans rappeler le fondateur de la scientologie...) prenant sous son aile un homme égaré, Joaquin Phoenix. Puissant et inquiétant, ce comédien confirmait si besoin était son immense talent.

Les films dérangeants ne l'ont jamais effrayé comme le tordu Happiness de Todd Solondz, le barré Synecdoche, New York de Charlie Kaufman ou le prenant Doute avec Meryl Streep, mais les superproductions non plus. Ainsi, ce visage du cinéma indépendant pouvait très bien jouer dans de grosses machines hollywoodiennes : Mission : Impossible 3 et plus récemment Hunger Games. Apparaissant dans le deuxième opus, L'Embrasement, il est impeccable en Plutarch Heavensbee, Haut Juge qui a remplacé Seneca Crane après sa mort. Que va-t-il advenir de son rôle, puisqu'il tournait le troisième épisode (La Révolte - Partie 2) ? Il lui restait sept jours de tournage...

L'Oscar, une évidence

Truman Capote lui apporte la gloire et son nom devient enfin connu de tous en 2006, lorsqu'il remporte l'Oscar du meilleur acteur. "Le scénario était tellement brutal et sévère avec Capote que je ne pouvais, en le jouant, qu'ajouter de la nuance. Mais je pensais aussi que cette sévérité pouvait servir à rendre plus profonde sa souffrance à la fin", déclarait à Télérama celui qui incarnait l'auteur du roman De sang-froid.

Lorsqu'il reçoit son Oscar, il bat Joaquin Phoenix (Walk the Line), Heath Ledger (Brokeback Mountain), David Strathairn (Good Night, and Good Luck) et Terrence Howard (Hustle & Flow). Après avoir embrassé sa bien-aimée, sa partenaire Catherine Keener, mais aussi Meryl Streep, il monte sur scène pour recevoir son prix des mains d'Hilary Swank : "Je suis dans une catégorie avec de si grands acteurs.... Je suis bouleversé", déclare-t-il en remerciant toute l'équipe du film, notamment le réalisateur Bennett Miller. L'acteur demandera à ce qu'on félicite sa mère, Marilyn O'Connor, qui "a élevé seule quatre enfants" et dira : "Sa passion est devenue la mienne."

Fidèle assistant du Big Lebowski pour les frères Coen, Philip Seymour a aussi tourné pour Spike Lee (La 25e Heure), Mike Nichols (La Guerre selon Charlie Wilson) et George Clooney (Les Marches du pouvoir). Au sein de sa brillante filmographie qui lui a valu trois nominations aux Oscars, on citera aussi le rock'n'roll Good Morning England ainsi que Le Stratège avec Brad Pitt. Appréciant les planches - il a reçu 3 nominations aux Tony Awards -, Philip Seymour Hoffman était aussi passé derrière la caméra avec le long métrage Rendez-vous l'été prochain, une romance qui a été bien accueillie par la critique (67% d'avis favorables sur Rotten Tomatoes).

Philip Seymour Hoffman était en couple avec la costumière Mimi O'Donnell, rencontrée au théâtre en 1999. Ils ont eu trois enfants, Cooper Alexander, bientôt 11 ans, Tallulah, 7 ans, Willa, 5 ans.

Samya Yakoubaly

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel