Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : deux nouveaux témoignages accablants...

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : deux nouveaux témoignages accablants...
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
19 photos
Le parquet de Nanterre poursuit son enquête sur les accusations de viols qui visent aujourd'hui Patrick Poivre d'Arvor. En plus de la romancière Florence Porcel, et des huit femmes évoquées lundi par le journal "Le Monde", deux autres témoignages ont été entendus.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Patrick Poivre d'Arvor : le parquet de Nanterre, qui dirige l'enquête pour viol visant l'ancien présentateur du journal télévisé de TF1, a reçu deux autres témoignages de faits "pouvant être qualifiés de viols". Une information rapportée par l'AFP mardi 16 mars 2021, et qui vient appuyer un article du Monde publié la veille, faisant état de huit nouveaux témoignages accablants.

"Le parquet n'a eu communication que de deux auditions de femmes décrivant, sans déposer plainte, de tels faits pouvant être qualifiés de viols dans les années 1990 et début des années 2000", a indiqué mardi le parquet de Nanterre, contacté par l'AFP. "Celles-ci font actuellement l'objet d'un examen attentif, afin de confirmer ou non si ces faits sont prescrits", a précisé le parquet. Selon une source proche du dossier, "de multiples auditions sont en cours" et "sur l'ensemble des témoignages reçus à ce stade, il n'y a pas eu de plainte supplémentaire".

Lundi, le journal Le Monde a recueilli une dizaine de témoignages faisant état d'"abus de position dominante" de la part de Patrick Poivre d'Arvor au fil des années. Selon le journal, "la quasi-totalité des témoignages semblent prescrits". Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête le mois dernier après un dépôt de plainte de l'écrivaine Florence Porcel, qui reproche au journaliste et romancier, aujourd'hui âgé de 73 ans, de lui avoir imposé un rapport sexuel non consenti en 2004 et une fellation en 2009. L'enquête préliminaire a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne. Florence Porcel n'a pas encore été entendue par les enquêteurs, selon son entourage.

Jamais de drague lourde

Depuis le début de l'affaire, Patrick Poivre d'Arvor dénonce "une dénonciation calomnieuse inspirée par une quête de notoriété inconvenante". L'ex-star du JT, aujourd'hui âgée de 73 ans "maintient l'ensemble de ses déclarations et s'insurge contre les allégations ignobles qui sont portées contre lui", a indiqué à l'AFP son avocat, Philippe Naepels, précisant que l'ancien présentateur ne souhaitait pas réagir à ces nouvelles révélations. Dans cette affaire, PPDA peut malgré tout compter sur le soutien public de sa fille Morgane...

Interviewé dans l'émission Quotidien sur TMC le 3 mars, Patrick Poivre d'Arvor a dénoncé "des inventions totales" et annoncé qu'il allait porter plainte pour "dénonciation calomnieuse" et "diffamation". Selon le parquet de Nanterre, ces plaintes n'avaient pas encore été déposées mardi.

"Ce comportement, où il y avait parfois des petits bisous dans le cou, des petits compliments, du charme ou de la séduction, n'est plus accepté par les jeunes générations", avait expliqué celui qui vient d'être remplacé sur CNEWS. Il avait reconnu avoir "peut-être dragué" mais n'avoir "jamais fait de drague lourde".

Patrick Poivre d'Arvor reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image