Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Vincent Cassel : ''Un moment d'égarement'' gênant face à François Cluzet

10 photos
Lancer le diaporama

En 1977, sortait un long métrage de Claude Berri à la thématique pour le moins sulfureuse (un homme d'âge mûr lié sentimentalement à une adolescente). Porté à l'époque avec Jean-Pierre Marielle et Victor Lanoux, Un moment d'égarement fait aujourd'hui l'objet d'un remake piloté par Jean-François Richet (Mesrine) et coscénarisé par Lisa Azuelos (LOL). En vedette, François Cluzet et un Vincent Cassel toujours aussi séducteur – bien malgré lui.

Le pitch : Antoine et Laurent, amis de longue date, passent leurs vacances en Corse avec leurs filles respectives : Louna, 17 ans, et Marie, 18 ans. Un soir sur la plage, Louna séduit Laurent. Louna est amoureuse mais, pour Laurent, ce n'est qu'un moment d'égarement... Sans dévoiler le nom de son amant, Louna se confie à son père qui cherche par tous les moyens à découvrir de qui il s'agit... Combien de temps le secret pourra-t-il être gardé ?

Sur le papier, l'histoire d'une torride lolita en puissance (Lola Le Lann, jeune actrice en devenir qui n'est autre que la fille de la comédienne et réalisatrice Valérie Stroh et du trompettiste Eric Le Lann) amoureuse d'un homme qui a l'âge d'être son père peut faire penser à des films récents tels que 20 ans d'écart ou Amitiés sincères. Si ce n'est que le remake du film de Claude Berri dérange, autant pour le propos (sulfureux et à même de provoquer le malaise) que la manière (un humour inexistant selon certains). En ce qui concerne Vincent Cassel, véritable fantasme de cinéma qui a souvent eu des partenaires plus jeunes que lui (voire beaucoup jeune comme dans Le Moine, entre Déborah François et Joséphine Japy) lorsqu'il ne tournait pas avec son ex-femme Monica Bellucci, cela frise le cliché suranné.

C'est dans ce climat étrange que la sulfureuse comédie avec Vincent Cassel, François Cluzet mais également la belle Alice Isaaz (La Crème de la crème) sortira dans nos salles le 24 juin.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image