Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Aïssa Maïga et Julie Delpy : Beautés solaires brillant sur les Champs-Elysées

Aissa Maiga lors de la présentation du film Aya de Yopougon dans le cadre du Champs-Elysées Film Festival le 17 juin 2013
15 photos
Lancer le diaporama
Aissa Maiga lors de la présentation du film Aya de Yopougon dans le cadre du Champs-Elysées Film Festival le 17 juin 2013
Le Champs-Élysées Film Festival ferme ses portes ce 18 juin, avec la présentation d'Imogene, long-métrage avec Kristen Wiig, star de Mes meilleures amies. Cette manifestation, présidée cette année par Olivier Martinez et initiée par la productrice et distributrice Sophie Dulac, propose une foule de projections, les festivaliers ayant l'embarras du choix quant aux films à aller voir. Ainsi, le 17 juin, on pouvait applaudir Les Reines du ring avec Marilou Berry et Nathalie Baye, mais c'était loin d'être tout.

Aïssa Maïga a défendu avec charme le film d'animation adapté de la bande-dessinée Aya de Yopougon, dans lequel elle prête sa voix. Réalisé par ceux-là mêmes qui sont à l'oeuvre pour la BD, Marguerite Abouet (textes) et Clément Oubrerie (illustrations), ce long-métrage se déroule dans les années 1970, en Côte d'Ivoire à Yopougon, quartier populaire d'Abidjan. C'est là que vit Aya, 19 ans, une jeune fille sérieuse qui préfère rester étudier à la maison plutôt que de sortir avec ses copines. Aya partage ses journées entre l'école, la famille et ses deux meilleures amies : Adjoua et Bintou, qui ne pensent qu'à aller gazer en douce à la nuit tombée dans les maquis. Les choses se gâtent lorsque qu'Adjoua se retrouve enceinte par mégarde.

D'origine malienne par son père et sénégambienne par sa mère, Aïssa Maïga, qui est née à Dakar, connaît bien le continent africain et a pu discuter avec l'ambassadeur ivoirien, Charles Providence Gomis, présent lors de l'avant-première. La belle Aïssa prépare d'ailleurs la réalisation de son premier long-métrage et projet qu'elle nourrit depuis plusieurs années, Il faut quitter Bamako. Ce film, inspiré en partie de son vécu, suit les tribulations d'une Parisienne qui retourne à Bamako pour enterrer son père. Bloquée au sol par une tempête de sable, elle rencontre une bourgeoise africaine fantasque qui lui propose de traverser le pays en moto pour rejoindre le lieu de l'enterrement.

Actrice et également réalisatrice, Julie Delpy a aussi fait les beaux jours du Champs-Élysées Film Festival ce même jour. Elle y présentait Before Midnight, sans son partenaire Ethan Hawke et le réalisateur Richard Linklater, déjà à l'oeuvre pour Before Sunset et Before Sunrise. Elle peut néanmoins compter sur le soutien de son acteur de père, Albert Delpy. Truculent et touchant devant la caméra de sa fille dans Le Skylab ou Two Days in New York, il répand sa bonne humeur sur les Champs-Élysées, applaudissant la romance de sa fille en Grèce, faite de questionnement sur les relations de couple.

"Before Midnight", en salles le 26 juin
"Aya de Yopougon", en salles le 17 juillet
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image