Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
#JeSuisProf

Alain Chabat sans tabou : Tourner avec Fabien Onteniente et La Cité de la peur 2

Alain Chabat, c'est un Nul de premier choix. Humoriste qui a permis, avec d'autres, de donner à Canal+ la réputation de chaîne au ton libre et bouillonnante, acteur plein de talent et réalisateur aux millions d'entrées - Sur la piste du Marsupilami récemment, mais surtout Mission Cléopâtre -, il n'a plus grand-chose à prouver. Pourtant, l'artiste ose les projets radicalement différents, comme tourner pour le réalisateur de Camping, Fabien Onteniente, dans la comédie Turf ou jouer devant la caméra de Mr. Ozio, alias Quentin Dupieux, dans Réalité. Pour le site Reviewer.fr, il explique ses choix et s'attarde sur une rumeur, une suite possible de La Cité de la peur.

Pour commencer son interview, Alain Chabat revient sur le travail de Quentin Dupieux, dont il a beaucoup aimé le "barré" Wrong : "Je comprends pas pourquoi ça n'a pas plus pris, même si je sais bien que les films de Quentin Dupieux sont encore un peu trop confidentiels. En plus, c'est très accessible, je suis toujours étonné quand on me dit que c'est bizarre."

Autant l'univers décalé de Quentin Dupieux sied bien à l'image d'Alain Chabat, autant celui de la comédie populaire de Fabien Oteniente peut surprendre aux côtés du Nul : "Le cinéma de Fabien, il est ce qu'il est : y a des gens qui détestent, y en a qui disent que c'est honteux, d'autres que c'est qu'un film et qu'il faut se détendre..." Il saura dire qu'il a franchement bien aimé Camping, comme il a moins aimé le second, ajoutant en avoir discuté avec le réalisateur et que ce dernier n'en est pas content d'ailleurs. Alain Chabat a beau avoir tourné avec lui, il n'en a pas perdu pour autant sa sincérité : "À certains moments je lui ai dit : 'Franchement, je comprends pas mais je te fais confiance. Je suis acteur, donc vas-y, dis-moi comment tu veux que je le dise, mais je vois pas où est la vanne là-dedans'. Et quand j'entends des gens rire dessus, je me dis qu'en fait, il capte un truc que je ne comprends pas."

Capable d'autocritique, il revient aussi sur l'échec de La Personne aux deux personnes : "La Personne aux deux personnes a fait un bide monumental. Moi j'adore le film, mais je me dis qu'on a merdé un truc dedans. Je sais pas quoi. Peut-être la communication. Et puis ça devait être un tout petit film et ça a été vendu comme un plus gros film." Quant au dernier Astérix et ses résultats décevants au box-office, s'il a aimé voir Edouard Baer – qu'il avait fait tourner dans Mission Cléopâtre pour le rôle d'Otis –, il admet que les budgets sont énormes et donc que les attentes sont grandes : "Il y a une demande de résultats qui est obligatoire, c'est une industrie quand même."

Son interview lui permet enfin de remettre les choses au clair sur certaines rumeurs évoquant une éventuelle suite à La Cité de la peur : "À la fois, on a envie parce qu'on continue à se parler et à se voir et qu'on s'aime – Chantal [Lauby], c'est ma soeur et Dom [Farrugia], c'est mon frère – mais en même temps, on se dit qu'il faut laisser La Cité de la peur tranquille. Ça va être pathétique, ça va être atroce. On avait pensé à une version pathétique même à un moment ! Mais en fait, ça me foutrait le cafard en tant que spectateur. Je sais pas... J'aurais envie de faire des petits trucs, des petites conneries avec mes amis Les Nuls, légères, que ce soit pas LE grand retour des Nuls. Parce que ça va me foutre un cafard terrible ça. Mais peut-être pas hein..." La porte reste ouverte donc.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image