Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brigitte Macron : Son Institut cambriolé, plusieurs biens volés

Brigitte Macron donnant un cours à LIVE (L'Institut des vocations pour l'emploi) situé à Clichy-sous-Bois en novembre 2019.
14 photos
Lancer le diaporama
Brigitte Macron donnant un cours à LIVE (L'Institut des vocations pour l'emploi) situé à Clichy-sous-Bois en novembre 2019.
En septembre 2019, Brigitte Macron a repris sa fonction de professeur de lettres et de théâtre qu'elle aime tant, mais dans un cadre très particulier. La première dame pilote le projet Live (L'Institut des vocations pour l'emploi) situé à Clichy-sous-Bois. Malheureusement, l'infrastructure réservée aux adultes en difficulté a été cambriolée.

Live (L'Institut des vocations pour l'emploi) de Clichy-sous-Bois a ouvert ses portes en septembre 2019, avec pour vocation d'offrir un nouveau départ à des adultes de plus de 25 ans sans emploi et sans formation. Ce projet situé en Seine-Saint-Denis est piloté par Brigitte Macron. La première dame y donne tous les mois, gratuitement, un cours de lettres ou de théâtre. Malheureusement, cette école de la deuxième chance a été vandalisée et cambriolée comme l'a révélé une journaliste du Point sur Twitter. "L'Institut des vocations pour l'emploi (LIVE) fondé par #BrigitteMacron qui a ouvert ses portes le 16 septembre à #ClichysousBois a été cambriolé 15 ordinateurs portables volés casiers forcés", a-t-elle écrit dans la soirée du mardi 21 janvier 2020.

Quelques jours avant ce cambriolage, Brigitte Macron se trouvait à Live, où les caméras de 20H Le Mag, l'avait suivie pour son cours mensuel. C'est ainsi que l'on avait découvert les élèves de la première dame travaillant sur la pièce Huit Clos de Jean-Paul Sartre, Brigitte Macron échangeant avec passion avec eux en toute décontraction. "Je suis bien dans une salle de classe. Je suis très bien quand je suis au milieu d'eux, avec eux, avait commenté l'épouse d'Emmanuel Macron lors du reportage diffusé le 16 janvier dernier sur TF1. Moi aussi, ça me fait changer mes habitudes. Moi aussi, ça me donne un autre regard sur l'éducation."

Brigitte Macron donnant un cours de théâtre à Live ( ), à Clichy-sous-Bois en janvier 2020. Reportage diffusé sur TF1 le 16 janvier 2020

Dans son agenda mensuel détaillé, partagé sur la page qui lui est dédiée sur le site officiel de l'Élysée, Brigitte Macron s'était déjà dévoilée lors d'une Masterclass donnée au mois de novembre, qui s'était déroulée sans la présence d'aucun média.

Le reportage de 20H Le Mag baptisé Brigitte Macron, à visage découvert avait été suivi d'un entretien exclusif de la première dame avec Gilles Bouleau. Ce dernier avait été réalisé le 15 janvier à l'hôpital Robert-Debré, dans le cadre d'une visite pour l'Opération Pièces jaunes lancée le 8 janvier dernier à Orléans avec Didier Deschamps. Cette opération est la première de Brigitte Macron depuis qu'elle a succédé à Bernadette Chirac à la présidence de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France en juin 2019.

S'agissant de Live, Brigitte Macron a fondé l'Institut grâce au financement de du groupe de luxe LVMH. La première dame est une fidèle de Nicolas ­Ghesquière, le ­directeur artistique de Vuitton dont elle porte régulièrement les créations. Elle est également très proche de Delphine ­Arnault, fille du président-directeur général du groupe.

Pour lancer Live, l'épouse d'Emmanuel Macron a sollicité l'aide du chef Thierry Marx, "qui a déjà fondé 12 établissements pour des personnes en difficulté, dont un à Clichy-sous-Bois et un à Paris", comme le rappelait Le Journal du dimanche en août dernier. Elle a également impliqué "Ben-J, du groupe de rap Nèg'­Marrons, la chef d'orchestre Zahia Ziouani, le neuro­scientifique ­Stanislas Dehaene, le maire de Clichy-sous-Bois, ­Olivier Klein, l'ancienne présidente du Club XXIe siècle Najoua Arduini-­ElAtfani", détaillait le journal. Au total, ce sont 15 personnes qui l'ont aidée à construire ce projet d'éducation alternatif et le programme qui l'accompagne.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel