Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Caroline de Hanovre et Charlotte Casiraghi : Chic et choc aux 50 ans de l'AMADE

La princesse Caroline de Hanovre, présidente de l'AMADE (Association Mondiale des Amis de l'Enfance), pouvait compter sur la présence de sa fille Charlotte Casiraghi, de sa soeur la princesse Stéphanie et de son fils aîné Andrea Casiraghi pour le 50e anniversaire de l'organisme, célébré le 4 octobre 2013 à l'Hôtel Hermitage à Monte-Carlo.
20 photos
Lancer le diaporama
La princesse Caroline de Hanovre, présidente de l'AMADE (Association Mondiale des Amis de l'Enfance), pouvait compter sur la présence de sa fille Charlotte Casiraghi, de sa soeur la princesse Stéphanie et de son fils aîné Andrea Casiraghi pour le 50e anniversaire de l'organisme, célébré le 4 octobre 2013 à l'Hôtel Hermitage à Monte-Carlo.

Loin des yeux, mais certainement pas loin du coeur, qu'elle a fort grand : sans doute encore marquée par son dernier déplacement humanitaire en date, auprès des enfants de Kinshasa au mois de juin, pour le compte de l'AMADE qu'elle préside depuis 20 ans, la princesse Caroline de Hanovre a célébré vendredi 4 octobre 2013 avec - on imagine - une vive émotion les 50 ans de cet organisme clé dans la protection de l'enfance à l'échelle planétaire. Et comme pour mieux mettre en évidence combien l'AMADE joue le rôle d'une famille pour ces petits êtres qui manquent de beaucoup de choses, son altesse pouvait compter sur la sienne pour ce jubilé : autour d'elle, sa soeur la princesse Stéphanie de Monaco, ainsi que deux de ses quatre enfants, Andrea et Charlotte Casiraghi.

Dans de tels moments, les princesses nous ont habitués à ne pas perdre de vue l'essentiel : certes, il est bon de se réunir dans un esprit de fête, mais le combat ne s'arrête jamais. "Si des progrès notables ont été enregistrés ces dernières années en termes d'accès à l'éducation primaire ou de réduction de la mortalité infantile, l'enfant continue malheureusement de souffrir massivement à travers le monde", a tenu à signaler par voie de communiqué Caroline de Hanovre, à l'heure de recevoir les précieux partenaires et mécènes de l'AMADE mondiale, créée en 1963 par la princesse Grace de Monaco, ébranlée à l'époque par le sort des enfants vietnamiens.

La princesse Caroline avait donné rendez-vous vendredi soir aux amis de l'AMADE à l'Hôtel Hermitage de Monte-Carlo pour célébrer cinquante ans de mobilisation et se donner l'énergie de continuer de plus belle à protéger ceux qui incarnent l'avenir du monde. Dans le fabuleux hall du palace, créé par Gustave Eiffel, la soeur aînée du prince Albert II de Monaco, lequel était absent pour cause de visite officielle en Russie avec son épouse Charlene, a pris la pose en famille. Soutien inconditionnel de sa mère - qui le lui rend bien et ne manque pas, par exemple, de l'épauler au Gucci Masters de Paris -, Charlotte Casiraghi était mobilisée malgré son désir de ne pas exposer sa grossesse, glamour mais d'une sobriété à toute épreuve dans une très seyante robe gris souris, auprès de Caroline plus sophistiquée en noir avec des manches transparentes et un collier massif. La princesse Stéphanie, calquant son aînée, avait troqué les habits casual qu'elle porte lorsqu'elle soigne les éléphantes Baby et Népal qu'elle a passionnément recueillies contre une robe de soirée noire décolletée, laissant voir le hâle prononcé auquel ses travaux au soleil dans l'enclos des pachydermes contribuent. Seul représentant du collège masculin de la famille princière, le jeune marié Andrea Casiraghi, très en vue avec son épouse Tatiana Santo Domingo lors de la Fashion Week de Paris, était naturellement en smoking et noeud papillon noirs.

Récompensée en 2006 pour son engagement par le prix Children's Champion décerné par l'UNICEF, la princesse Caroline, qui remettait en début de semaine les Prix de la Fondation Prince Pierre, pouvait également compter sur des contributeurs particuliers lors de cet anniversaire. Au terme de l'événement, le profil Facebook de l'AMADE leur a rendu hommage : "La soirée s'achève avec beaucoup d'émotion : l'AMADE a soufflé ses 50 bougies. Un grand merci à tous les protagonistes de cette soirée mémorable, aux Mécènes qui soutiennent fidèlement notre cause, à Benjamin Castaldi pour son enthousiasme, à Emmanuel Djob pour la magie de sa voix, et surtout aux enfants du Choeur Amoroso qui ont bouleversé leur auditoire..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel