Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg: Soumise dans Nymphomaniac, dictatrice chez Vincent Lacoste

5 photos
Lancer le diaporama

Deux vidéos, deux visages de Charlotte Gainsbourg. Dans l'une, la compagne d'Yvan Attal et fille de Gainsbarre affiche en silence ses tendances SM devant Jamie Bell et la caméra de Lars von Trier pour Nymphomaniac. Dans l'autre, dans une ambiance plus délirante et doucement critique, elle incarne une dictatrice tyrannique dans un monde où les filles ont le pouvoir et les garçons sont soumis à leur autorité.

Nymphomaniac

Après la bande-annonce choc et censurée de Nymphomaniac, Lars von Trier a repris son petit rythme consistant à dévoiler à intervalles réguliers un nouveau teaser du film, toujours dédié à un nouveau chapitre. On en arrive donc au sixième, intitulé The Eastern and the Western Church (The Silent Duck), où la jeune Joe alors incarnée par Stacy Martin a déjà laissé place à une Joe bien plus mature, jouée par Charlotte Gainsbourg (Antichrist, Melancholia).

Dans cet extrait, Jamie Bell offre à sa partenaire un fouet artisanal sur lequel est inscrit "Fido". Silencieuse et le regard soumis, la nymphomane Charlotte Gainsbourg s'écarte, soulève sa jupe – sous laquelle elle ne porte rien – et s'apprête à subir les coups de fouet. Une scène qui devrait sans doute précéder celle qui, dans la bande-annonce, montrait Jamie Bell prêt à fouetter l'actrice française avant que celle-ci n'hurle alors que le coup n'est pas encore parti.

En salles les 1er et 29 janvier 2014.


Jacky au Royaume des filles

Devant la caméra de Riad Sattouf (Les Beaux Gosses), Vincent Lacoste donne la réplique à Noémie Lvovsky, Michel Hazanavicius, Didier Bourdon, Anémone, Valérie Bonneton mais surtout à Charlotte Gainsbourg. Changement d'ambiance total, Charlotte Gainsbourg est cette fois-ci plus fantasque, dirigeante quasi tyrannique, mère de famille dont la fille est convoitée par le personnage que joue Vincent Lacoste.

En république démocratique et populaire de Bubunne, les femmes ont le pouvoir, commandent et font la guerre, et les hommes portent le voile et s'occupent de leur foyer. Parmi eux, Jacky, un garçon de 20 ans, a le même fantasme inaccessible que tous les célibataires de son pays : épouser la Colonelle, fille de la dictatrice, et avoir plein de petites filles avec elle. Mais quand la Générale décide enfin d'organiser un grand bal pour trouver un mari à sa fille, les choses empirent pour Jacky : maltraité par sa belle-famille, il voit son rêve lui échapper peu à peu...

En salles le 29 janvier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel