Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg victime d'un projet d'enlèvement : "Je suis allée ouvrir la porte en pyjama"

14 photos
Ce mercredi 21 juillet, Charlotte Gainsbourg a 50 ans ! L'occasion de revenir sur la filature et la tentative d'enlèvement dont elle a été la cible en 1987, alors qu'elle n'avait que 16 ans. Un épisode invraisemblable que sa mère, Jane Birkin, a raconté dans ses mémoires.

Charlotte Gainsbourg a failli vivre le pire ! Celle qui fête aujourd'hui ses 50 ans, a été la cible d'une tentative de kidnapping en 1987. Alors âgée de 16 ans, la fille de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin a frôlé l'enlèvement, comme le raconte sa mère dans le deuxième tome de ses mémoires, Post-scriptum, paru en 2019 aux éditions Fayard. "Ce matin-là, c'était vers 10-11 heures, je suis allée ouvrir la porte en pyjama, j'avais chanté la veille au Bataclan, et j'ai trouvé un monsieur qui m'a demandé si j'étais au courant à propos de Charlotte et d'une fusillade. Il parlait de kidnapping, mais chut, pas plus, il ne pouvait rien dire, c'était à moi d'aller voir son chef au Quai des Orfèvres. Je lui ai demandé si je pouvais téléphoner immédiatement à son chef, je suis tombée sur l'inspecteur, qui m'a dit qu'il ne pouvait rien dire par téléphone, et qu'il allait venir".

Ce jour-là, la chanteuse, qui est, à cette époque, séparée de Serge Gainsbourg, entend parler d'une double fusillade, survenue place du Panthéon dans la nuit du 8 au 9 mars. Comme le rapporte Le Monde, les malfaiteurs, qui n'ont pas réussi leur coup, ont avoué qu'ils avaient comme plan de voler les uniformes et la voiture de fonction à des agents de police en faction, chargés de la sécurité de Laurent Fabius, alors Premier ministre. Les quatre jeunes gens, trois hommes et une femme, qui se réclamaient d'Action directe, un mouvement terroriste, souhaitaient enlever la soeur de Kate Barry et de Lou Doillon, en se faisant passer pour des policiers et demander une rançon !
D'après leurs aveux, ils ont pris en filature la mère et la fille pendant une semaine et avaient tout préparé : les revolvers, les postiches, la maison de campagne où la détenir...Tout était bien ficelé.

Une histoire rocambolesque qui a inquiété Serge Gainsbourg. Une fois dans les locaux de police, le chanteur, qui a versé une larme, s'est écrié en voyant les kidnappeurs : "Les lascars...des fils à papa et une sal**e. Je vais leur mettre un max. Faut pas toucher ma petite Charlotte. C'est une gamine très fine, secrète." La maman de Ben, Alice et Joe (24, 18 et 10 ans) n'avait, elle, rien vu venir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image