Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Déborah François, Alice Belaïdi: Radieuses pour rendre hommage à Jocelyn Quivrin

Déborah François, Michael Lonsdale et Alice Belaïdi - Avant-première du film "Maestro" à l'UGC Ciné Cité des Halles à Paris, le 17 juillet 2014.
32 photos
Lancer le diaporama
Déborah François, Michael Lonsdale et Alice Belaïdi - Avant-première du film "Maestro" à l'UGC Ciné Cité des Halles à Paris, le 17 juillet 2014.

Cinq ans après la disparition de Jocelyn Quivrin, son projet de long métrage voit enfin le jour et s'apprête à sortir en salles. Porté par son amie, coscénariste et également marraine de son fils, Léa Fazer, Maestro rend hommage à Jocelyn Quivrin tout en essayant, aussi bien qu'aurait pu l'imaginer l'acteur très apprécié du cinéma français, de mettre en scène à l'écran le rêve d'un homme bouleversé par sa rencontre avec Eric Rohmer.

Maestro tenait sa grande première française à l'UGC Ciné Cité des Halles (Paris), ce 17 juillet. Une soirée forcément chargée en émotion pour l'équipe du film autour de Léa Fazer. Déborah François – qui a remplacé Alice Taglioni dont le rôle féminin avait été taillé sur mesure pour elle par son compagnon Jocelyn Quivrin – était ainsi aux côtés de la réalisatrice. Tout comme Alice Belaïdi, dont le rôle était initialement prévu pour une autre proche de Quivrin, Cécile Cassel. Prise par son groupe HollySiz, la soeur de Vincent Cassel avait dû se résoudre à refuser la proposition. À leurs côtés, Pio Marmaï et Michael Lonsdale, soit l'élève et son maître selon l'intrigue de Maestro, posaient au côté de Nicolas Bridet, lui aussi un ami proche dans la vie de Jocelyn Quivrin. Dans le film, Henri, un jeune acteur qui rêve de jouer dans Fast & Furious, se retrouve engagé dans le film de Cédric Rovère, monstre sacré du cinéma d'auteur. Les conditions du tournage ne sont pas tout à fait celles auxquelles il s'attendait... Mais le charme de sa partenaire et la bienveillance du maître vont faire naître en lui des sentiments jusqu'alors inconnus. Et Rovère, conquis par la jeunesse et la fantaisie d'Henri, vivra ce tournage comme un cadeau inattendu.

S'inspirant directement de son expérience sur le tournage des Amours d'Astrée et de Céladon, l'acteur de LOL et99 Francs avait décidé de mettre en scène sa rencontre avec le grand Eric Rohmer. Mais la mort de Jocelyn Quivrin, le 15 novembre 2009 des suites d'un terrible accident de voiture, laisse le projet orphelin. Léa Fazer, à laquelle l'acteur et réalisateur avait fait appel pour proposer le film à Mandarin, reprend le projet. "J'ai voulu aller au bout de ce scénario pour qu'il soit présentable le jour où son fils serait en âge de le lire", expliquait Léa Fazer à Studio Ciné Live. Productrice exécutive sur le film, Isabelle Grellat témoigne : "On a eu envie que le film se fasse. D'abord guidés par notre affect. Et parce qu'il y avait réellement un film et pas juste un hommage." Derrière cette motivation, Léa Fazer avait "l'envie de ne pas faire mourir une deuxième fois Jocelyn et de faire entendre la singularité de sa voix".

Maestro sortira dans nos salles le 23 juillet.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel