Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Disparition de Delphine Jubillar : cette décision de Cédric qui surprend les enquêteurs...

Par Anouchka Volkov Rédactrice
Telle un véritable agent du KBG, Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid. Très admirative de ce brave camarade Poutine, elle possède son flegme et sa détermination.
17 photos
La nuit suivant la disparition de son épouse Delphine, Cédric semblait déjà convaincu que sa femme ne rentrerait pas (ou plus ?) à la maison. L'homme de 34 ans a d'ailleurs pris une décision très révélatrice qui pourrait suspecter une éventuelle implication de sa part dans cette affaire...

Pisté à l'aide d'un traqueur après la disparition de son épouse Delphine Jubillar, Cédric a eu un comportement étrange selon les enquêteurs. Si le peintre-plaquiste ne s'est par exemple pas gêné pour retirer près de 2000 euros sur le compte de son épouse alors qu'elle avait disparue, un autre élément a attiré l'attention des enquêteurs. Alors que l'on s'attendait à ce que Cédric aille dormir chez lui le soir de la disparition de sa femme, celui-ci a préféré aller dormir... chez ses parents.

Ronan Folgoas, journaliste au service police-justice du Parisien, explique : "Cédric rentre le 16 au soir mais non pas chez lui, mais il va aller dormir chez ses parents, à une dizaine de kilomètres. Ça c'est un élément qui chiffonne d'emblée les enquêteurs. Si Cédric Jubillar est innocent pourquoi n'est-il pas allé dormir chez lui ? En tout cas attendre son épouse, un éventuel retour ?"

Au cours du 16 décembre, jour de la disparition de Delphine Jubillar, Cédric avait été convoqué en début de matinée à la police pour signaler la disparition inquiétante de sa femme. "C'est une étape formelle" rappelle le journaliste du Parisien. "Il est entendu sur les circonstances de la soirée et puis le 16 dans l'après-midi il est conduit à Castres chez un médecin légiste parce que les enquêteurs veulent vraiment examiner dans les détails, voir s'il n'a pas des traces de griffures, voir si sur ses ongles il n'y aurait pas éventuellement du sang. Ils veulent évidemment écarter l'hypothèse la plus évidente, qui est celle de l'implication du mari."

Considéré comme le suspect numéro un dans cette affaire, Cédric Jubillar continue néanmoins de clamer son innocence devant les juges d'instruction. Incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses suite à sa mise en examen pour "meurtre sur conjoint", le peintre-plaquiste a été placé à l'isolement et n'a aucun contact avec ses enfants, placés depuis chez la soeur de l'infirmière.

Retrouvez le podcast, La nuit où Delphine Jubillar a disparu, dans son intégralité sur le site du Parisien.

Cédric Jubillar reste présumé innocent jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image